Actus#rh / management
Temps de lecture : 04'26''
18 octobre 2021
ERP startups scale

L’ERP, partenaire de croissance des entreprises

Avec 18 licornes au compteur en 2021, la France peut compter sur un écosystème de plus en plus dynamique. En témoignent les levées de fonds spectaculaires réalisées par Sorare, Contentsquare ou encore Backmarket. À l’image de l’initiative Scale-Up Europe lancée en mars 2021, l’Hexagone entend accélérer la croissance de ses startups et faciliter leur passage à l'échelle (ou "scale"). Parmi les facteurs de réussite identifiés, l’ERP joue l’un des premiers rôles.

Qu’est-ce qui différencie une startup d’une scaleup ? La stabilité ! Celle de son business model mais aussi de son modèle organisationnel. C’est en s’appuyant sur ce socle que l’entreprise peut grandir sereinement. Cette structuration se traduit à la fois par le choix de nouvelles compétences en interne, et des outils alignés avec ses nouveaux besoins métiers. 

Verticales métiers : par où commencer pour les startups ?

Pour accompagner sa croissance, une entreprise de taille moyenne doit en priorité s’équiper des briques fonctionnelles en lien avec son cœur de métier. À la clé : la capacité à améliorer son efficacité opérationnelle. Dans un deuxième temps, elle va intégrer des briques connexes, à commencer par les modules financiers et CRM, dont la gestion est souvent externalisée les premières années. Ainsi, plus l’entreprise va gagner en maturité, plus elle va devenir autonome sur ses processus de gestion. 

À ce niveau de maturité, l’entreprise dispose alors d’une somme d’outils qu’il va falloir rationaliser. Et c’est là que l’ERP s’avère très structurant. Comment ? En favorisant l’organisation des processus opérationnels, la vision d’ensemble de l’activité et le développement continu de l’activité par l’ajout de modules supplémentaires. « L’avantage d’un ERP est d’embrasser tous ces sujets avec un outil unique. Quand on fait le choix d’outils multiples, la liberté dont on dispose ne compense pas la difficulté que l’on a à interconnecter ces briques. À terme, le risque est alors plus important de bloquer la croissance de l’entreprise », explique Norbert Jamet, Product Marketing Manager ERP Entreprises de Cegid. 

Vers un ERP composable

Autre levier de croissance : le cloud qui offre à l’entreprise une agilité et une souplesse inégalées. Alors pourquoi ne pas allier le meilleur des deux mondes ? D’un côté, une ossature ERP, fondamentale pour structurer les processus de l’entreprise, et de l’autre, la capacité qu’offre la technologie cloud à intégrer des briques fonctionnelles tierces.

« L’entreprise peut ainsi disposer de son propre ERP, personnalisé et composable, capable de fédérer l’ensemble de ses besoins métier spécifiques, poursuit Brice Avat, Go to Market Manager Entreprises de Cegid. Par conséquent, ces deux modèles – suite logicielle tout intégrée ou solution best of breed – qui autrefois s‘opposaient sont désormais réconciliés à travers l’ERP cloud. »

Pour l’entreprise en pleine croissance, c’est l’opportunité de s’affranchir de la complexité technique et de choisir les composants natifs ou tiers qu’elle souhaite ajouter à son propre rythme. 

Comme le révèle l’étude « The Innovators Shift to Composable ERP » réalisée par Boomi en mai 2021, près de six entreprises sur dix (58 %) prévoient que leur ERP ne sera plus entièrement « on premise », c’est-à-dire installé sur le serveur de l’entreprise, d’ici 2022. Et 94% font le choix d’une transformation « par composant » de leur ERP. Objectif : contourner les limites des applications existantes et doper leur compétitivité.

« Le principe de plateforme est une clé de croissance avérée, précise Norbert Jamet, car il offre à des collaborateurs de plus en plus opérationnels, polyvalents et mobiles une haute accessibilité à l’outil. Cette disponibilité est un levier majeur pour gagner en efficacité au quotidien. Et à l’heure de la guerre des talents, c’est un argument de taille pour attirer les digital natives et recruter de nouvelles compétences pour accélérer son développement. »

L’ERP, une brique essentielle à l’intelligence collective

Aujourd’hui, la compétition est telle que les entreprises n’ont plus le choix. Elles doivent se doter d’un outil qui leur permette de suivre le rythme effréné de l’innovation, de réagir très vite, de repenser leur business model et d’ouvrir de nouveaux canaux de vente du jour au lendemain… Mais attention aux marchands de rêve ! En effet, face à l’arrivée massive de nouveaux acteurs et de nouvelles solutions sur le marché, il est nécessaire de prendre le temps de bien choisir son prestataire. Parmi les critères de sélection : la conformité règlementaire de la solution proposée et la localisation des données. 

Autre facteur d’importance : la collaboration. En effet, l’une des caractéristiques de ces nouvelles générations de cloud est qu’elles prônent toute une logique collaborative. Et là aussi, attention aux coûts cachés. La promesse du collaboratif est belle mais parfois tuée dans l’œuf par la logique économique. Une entreprise en phase de croissance pourrait en effet être tentée de restreindre l’accès à l’outil à certain·e·s collaborateur·rice·s pour réduire ses dépenses. Au risque de limiter cette belle promesse collaborative.

« Des alternatives existent, rappelle Norbert Jamet. C’est pourquoi nous avons conçu Cegid XRP Flex, dans une logique de licence utilisateurs illimités et d’interconnexion avec l’écosystème extérieur de l’entreprise. Voilà comment l’ERP peut devenir un vrai levier de croissance et de sérénité pour les années à venir. »

Le principal intérêt de l’ERP SaaS ? Ouvrir le champ des possibles ! En effet, alors que le numérique n’a pas encore révélé tout son potentiel, mettre en place dès aujourd’hui un outil illimité et composable enrichi à souhait demain, offre des perspectives business infinies. Ainsi, l’entreprise du futur sera celle qui aura su faire le pari de l’ouverture de son système d’information et de l’intelligence collective. « Dans un monde des affaires hyper connecté, qui impose toujours plus de vitesse et de réactivité aux entreprises, le recours à une solution ERP reposant sur une plateforme Cloud offre de nouvelles perspectives et permet d’envisager l’avenir avec sérénité, assure Brice Avat. C’est une capacité nouvelle d’adopter les innovations sans contrainte et d’épouser les nouveaux standards de demain. »

Maddyness, partenaire média de Cegid