Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'46''
2 novembre 2021
automne
Nathan Anderson

959 millions d’euros levés en octobre, un début d’automne prometteur

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En octobre, 94 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 959 millions d’euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
959 millions d’euros levés en octobre, un début d’automne prometteur
00:00 - 00:00
00:00
Montant
959M€
Nombre d’opérations
94
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

L’accalmie est sensible. Après un mois de septembre record, à plus de 2 milliards d’euros, le financement des startups de 10 ans ou moins a retrouvé un niveau comparable à avril – qui a précédé une flambée, 4 des 5 mois suivant ayant franchi le cap du milliard d’euros. Selon nos calculs, l’écosystème a réuni la somme de 958,76 millions d’euros en octobre. Pour autant, la différence est nette avec les années précédentes : les jeunes pousses ont levé deux fois plus ce mois-ci qu’elles ne l’avaient fait à la même période en 2020 et 2019 – avec 522,4 et 459,5 millions, respectivement. Le nombre d’opérations est, lui, très élevé : on en recense 94, soit 5 de plus qu’au mois de juin qui signait déjà un plus haut historique. Cela implique que la fourchette en matière de montants affiche une faible amplitude, avec des tours plus modestes que ce qui a été relevé depuis le printemps.

La santé profite de l’effet crise sanitaire

Fort de ce constat, les opérations les plus avancées cèdent du terrain à l’amorçage – qui, avec au moins 46 tours sur un total de 94, concerne plus d’une levée sur deux annoncée ce mois-ci. Les séries A sont, elles aussi, à leur meilleur niveau de l’année puisqu’elles concernent 20 opérations. Seules une série B, une série C et une opération de late stage ont été enregistrées courant octobre. On assiste donc à une revanche des jeunes pousses émergentes, qui avaient quelque peu marqué le pas face aux scaleups ces derniers mois. L’ensemble des levées composant le top 10 sont supérieures à 17 millions d’euros. Trois s’offrent même le luxe de franchir le cap symbolique des 10 millions : Swile (173 millions), DNA Script (142 millions) ainsi que Dental Monitoring (129 millions). Cela représente un peu moins de la moitié des fonds levés ce mois-ci (46,3 %), alors que les scaleups nous avaient habitués à engranger la majorité de ces derniers depuis le début du printemps.

Trois secteurs d’activité ont réalisé, en octobre, leur meilleur mois de l’année en valeur. La BioTech a attiré 185,3 millions d’euros – l’opération de DNA Script, comptabilisée dans la verticale, représente 77 % de cette somme. La MedTech a, elle, réuni 149,5 millions d’euros – l’opération de Dental Monitoring représente 86 % de cette somme. La crise sanitaire continue donc de produire ses effets, puisque les deux secteurs directement liés à la santé prospèrent. À noter que les technologies liées aux ressources humaines et au management surperforment : elles ont engrangé 227,6 millions d’euros – l’opération de Swile représente 77 % de cette somme. Le secteur s’impose aussi largement en volume, avec 15 opérations. Suivent l’EdTech (7 opérations), l’énergie, la mobilité et la MedTech (6 opérations chacun). Par ailleurs, aucun secteur ne s’effondre complètement.

Pour ce qui est de la répartition géographique, Paris lâche un peu de lest. La capitale, où se sont accumulés 570 millions d’euros, ne pèse en octobre « que » 59,5 % des fonds levés – contre 76,7 % il y a un mois. Le reste de l’Île-de-France a collecté 88,9 millions en 15 tours de table. Occitanie (180 millions d’euros en 6 opérations) et Pays-de-la-Loire (59,7 millions en 4 opérations) réalisent leur meilleur mois de l’année. Dans le même temps, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (18,3 millions en 8 opérations), l’Auvergne-Rhône-Alpes (32,2 millions en 10 opérations) et les Hauts-de-France (7,4 millions en 3 opérations) se maintiennent à bon niveau. Parmi les déceptions : la Bretagne, qui fait chou blanc pour la deuxième fois de l’année, et la Nouvelle-Aquitaine, où l’on ne relève qu’un tour de table de 300 000 euros alors qu’elle a réalisé sa meilleure performance de l’année le mois dernier.

Le top 10 des levées de fonds d’octobre 2021

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
959 millions d’euros levés en octobre, un début d’automne prometteur
00:00 - 00:00
00:00