Actus#e-commerce
Temps de lecture : 02'07''
10 novembre 2021

Mirakl signe son premier rachat avec Octobat pour faciliter la facturation de ses clients à l’étranger

Un mois après avoir réussir une des levées de fonds les plus élevées de l'écosystème, 473 millions d'euros au compteur, Mirakl annonce son premier rachat. La scaleup vient d'acquérir une autre société française, Octobat, spécialisée dans l'automatisation de la facturation et la mise en conformité fiscale.

Déjà en bonne posture, et portée par la pandémie, l’éditeur français de solutions de plateformes Mirakl ne chôme pas. La société vient d’annoncer son premier rachat, celui de la société française Octobat. Une opération largement permise par la levée de fonds de 473 millions d’euros -parmi les plus importantes de l’écosystème – réalisée par l’entreprise en septembre. L’objectif de cette acquisition est clair : faciliter la gestion de la facturation et la mise en conformité fiscale des clients de Mirakl lors de leur déploiement à l’étranger.

Si les marketplace et les plateformes permettent de se déployer assez facilement à l’étranger, gare aux réglementations. Chaque pays est régi par ses propres lois concernant la gestion financière. C’est là que la solution d’Octobat trouve tout son sens. La solution Saas développée par la startup s’intègre aux logiciels de facturation utilisés par les clients – marketplace, retailers et plateformes – pour faciliter l’automatisation et le stockage des factures et leur mise en conformité avec les réglementations étrangères. Ce système accompagne donc Mirakl dans sa volonté d’accélérer dans les services et de proposer des solutions pour faciliter le paiement à l’étranger.

« Pour notre première acquisition, nous cherchions une opportunité qui nous permettrait de devancer les besoins de nos clients, détaille Philippe Corrot, cofondateur et co-CEO de Mirakl, cité dans un communiqué. Avec Octobat, nous nous sommes aperçus que nous pouvions simplifier et automatiser les processus de facturation qui sont particulièrement complexes pour les opérateurs de marketplaces. En permettant à nos clients d’évoluer encore plus rapidement, nous confortons notre position de leader sur le marché des paiements et des flux financiers au sein des marketplaces. Cette acquisition renforce la flexibilité et l’ouverture de notre plateforme » .

De son côté, Octobat – lancée en 2014 par Nicolas Guilleman, Romain Prevost et Gaultier Laperche , déjà présente, via ses clients, en Europe, en Afrique mais aussi en Amérique du Nord, entend bien tirer profit du réseau de Mirakl pour s’exporter dans de nouveaux pays. « Nous étions impatients de voir notre solution utilisée par des clients du monde entier et notre alliance avec Mirakl permet de répondre à cette aspiration. Comme nous, Mirakl considère que la facturation est une dimension essentielle du processus d’achat et de vente, et un facteur différenciant pour la croissance future de l’ensemble du secteur des marketplaces. Notre équipe est fière de rejoindre l’une des entreprises technologiques françaises les plus dynamiques et les plus innovantes » , a annoncé Gaultier Laperche, cité également dans un communiqué.