Actus#mobilité
Temps de lecture : 03'13''
29 novembre 2021

ERP sur mesure, un tremplin pour diversifier son activité ?

La vie d’une entreprise peut être ponctuée de changements de dimensions, de pivots, ou autres phases d’évolution majeures. Loin d’être anodins, ces changements induisent de véritables bouleversements au sein même des équipes. Comment s’assurer, dans ce contexte mouvant, de réaliser sa transition de la meilleure façon ?

Positif ou négatif, choisi ou subi, tout changement de dimension au sein d’une entreprise a une influence sur l’ensemble de sa gouvernance et de sa gestion. Une diversification d’activité ou le lancement de nouveau produit par exemple, induit une multitude d’ajustements sur l’ensemble de la chaîne de commandement de l’entreprise. Sans parler des outils de pilotage. Comme dans toute phase d’évolution majeure, ceux-ci doivent être adaptés à la nouvelle réalité de l’entreprise. Aspect central de la gestion de l’entreprise contemporaine, l’ERP (pour Enterprise Ressource Planning ou Progiciel de Gestion Intégré en français) n’échappe pas à la règle.

Nouvelle activité, nouveaux enjeux

Dans le cadre du lancement d’une nouvelle activité, c’est tout le back office de l’entreprise qui doit se mettre à jour. C’est ce qu’a vécu la scale-up niçoise Vulog. Spécialiste de la mobilité partagée, elle propose des solutions en B2B à ses clients dans le monde entier, afin qu’ils puissent lancer et opérer de larges flottes de véhicules en autopartage (voitures, scooters, vélos, trottinettes). La société, qui a levé 26 millions d’euros en 2021, a lancé en septembre dernier Leo&Go, son service d’autopartage dans la Métropole de Lyon. Pas une mince affaire, si l’on en croit son directeur financier Renaud Bonnevialle : « Lancer un service d’autopartage c’est un nouveau business, une nouvelle activité. En passant du B2B au B2C, l’ensemble des process ont dû être adaptés ».

Un constat partagé par Alexandra Lougovoy, Directrice Marketing de Vulog : « La communication, le marketing et la politique commerciale étaient construits pour une activité B2B. Le simple fait de devoir acquérir des utilisateurs impliquait de nouveaux outils et de nouvelles méthodes, mais aussi de nouvelles réalités comptables pour la facturation du service par exemple ».

Pensé comme un laboratoire et un centre de test grandeur nature pour les innovations imaginées par Vulog, Leo&Go a donc nécessité une adaptation conséquente de son ERP. Renaud Bonnevialle revient sur ce processus : « Leo&Go a été créé comme une nouvelle entité comptable et intégré directement à notre ERP existant ». Un facteur clé de réussite, selon le directeur financier : « Sans cette implémentation, nous n’aurions pas pu lancer le service à temps ». La flexibilité permise par l’ERP, SAP Business ByDesign en l’occurrence, a donc pris toute son importance.

Le fait de pouvoir ajuster l’ERP pour intégrer une nouvelle entité, dans ce cas précis, mais aussi une nouvelle activité, de manière plus générale, raccourcit considérablement la chronologie du changement et facilite l’ensemble du processus. Cela permet par exemple de mobiliser les ressources humaines internes plutôt que d’avoir recours à des équipes dédiées, d’ajouter une brique à un logiciel existant plutôt que d’en créer un nouveau. Or, le temps est souvent le nerf de la guerre dans la course à l’innovation. Ce facteur est donc primordial.

Réflexion commune et beaucoup d’huile de Cloud

Pour faciliter cette transition, les équipes de Vulog ont pu bénéficier de l’appui des équipes d’Ubister, le partenaire d’implémentation de SAP Business ByDesign. Un soutien précieux, mais pas invasif pour autant : « Ubister nous a tout de suite rassurés sur le fait que la création d’une nouvelle entité comptable était à la fois possible et simple. Ils nous ont montré comment faire, puis nous ont laissés toute la latitude pour paramétrer l’outil au plus près de nos besoins », relate Renaud Bonnevialle.

Un autre élément a joué un rôle majeur pour faciliter cette transition, le cloud. En choisissant un ERP hébergé dans le Cloud, une entreprise évite une contrainte de poids : l’investissement en matériel. C’était une des raisons qui avait poussé Vulog à choisir l’ERP à ses débuts. La scale-up a maintenu ce cap lors du développement de Leo&Go : « Le cloud répond parfaitement à un double objectif de sécurité des données d’une part et de peu d’investissement matériel de l’autre ». Dans un environnement innovant très concurrentiel et malgré des obligations comptables complexes, l’entreprise qui a eu recours à un ERP Cloud sur mesure semble donc indéniablement en être sortie gagnante.

Maddyness, partenaire média de SAP