Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'44''
1 décembre 2021
automne maddymoney novembre
Johannes Plenio

691 millions d’euros levés en novembre, quatre secteurs sortent du bois

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En novembre, 81 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 691 millions d’euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
691 millions d’euros levés en novembre, quatre secteurs sortent du bois
00:00 - 00:00
00:00
Montant
691,14M€
Nombre d’opérations
81
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Ne vous fiez pas forcément aux apparences. Novembre apparaît comme l’un des mois les plus faibles en matière de financement de startups de 10 ans ou moins depuis le début du printemps 2021. Cela dit, le niveau des investissements n’a jamais été si haut à cette période de l’année en France, d’une année sur l’autre. Selon nos calculs, l’écosystème a réuni 691,14 millions en 30 jours. La différence est nette, avec les années précédentes : les jeunes pousses ont levé plus du double de ce qu’elles avaient levé en novembre 2020 comme 2019 – avec respectivement 353,56 millions (+95 %) et 311,46 millions (+112 %).

Le nombre d’opérations menées, lui aussi, impressionne : on en recense 81, soit de 25 à 30 de plus que les années passées. De quoi maintenir la barre très haute, alors qu’était enregistré, en octobre 2021, le record historique du nombre de tours de table en un mois (94). Les amorçages occupent ainsi le devant de la scène, puisqu’aucune méga-levée ne concentre tous les capitaux.

Quatre secteurs à un bon niveau

Les levées menées par les startups les plus jeunes concernant au moins 41 tours de table sur un total de 81, soit plus d’une levée sur deux. Les séries A sont, de ce fait, bien moins nombreuses que ce qui était observé depuis la rentrée : 11 seulement ce mois-ci, contre 20 en octobre et 18 en septembre. Rien à signaler pour les tours les plus avancés, car les séries B (5 opérations), séries C (1) et late stage (1) se maintiennent à un niveau habituel. Les startups émergentes confirment donc leur poussée du mois dernier. Certaines d’entre elles parviennent même à ce hisser dans le top 10 des opérations, toutes supérieures à 15 millions d’euros. Cinq s’offrent même le luxe de franchir le cap symbolique des 50 millions d’euros : Leocare (98 millions), Plug-In-Digital (70 millions), Pigment (63 millions), Singulart (60 millions) et Lifen (50 millions). À noter que ces dernières constituent le haut du panier et représentent, quand même, pas moins de la moitié des fonds levés ce mois-ci (49,3 %).

Quatre secteurs d’activité ont enregistré, en novembre, leur meilleur mois de l’année en valeur. La LegalTech a attiré 64 millions d’euros – l’opération de Pigment, comptabilisée dans la verticale, représente la quasi-totalité de cette somme. La GreenTech a, elle, réuni 41,5 millions d’euros, quand l’IoT et la smart industry ont respectivement collecté 22 et 8 millions d’euros. Il s’agit d’une bonne performance, pour des domaines qui n’ont pas pour habitude de surperformer.

À noter que le secteur de la culture et des médias se distingue ce mois-ci (70 millions), tout comme la MedTech (68,7 millions). Cette dernière monte, par ailleurs, sur la première marche du podium en volume : on relève 6 opérations, comme les services et l’AssurTech. Suivent, avec 5 opérations, la GreenTech, la PropTech et la mobilité. Deux secteurs déçoivent, affichant des contre-performances : la FinTech (9,3 millions d’euros en 3 opérations) et la MarTech (600 000 euros en une opération).

Pour ce qui est de la répartition géographique, Paris attire moins que les mois précédents. La capitale, où se sont accumulés 258,2 millions d’euros, ne pèse en novembre « que » 37,4 % des fonds levés – contre 59,5 % en octobre et même 76,7 % en septembre. Les autres départements d’Île-de-France en profitent, réalisant leur deuxième meilleure performance de l’année : 162,8 millions d’euros, soit 23,6 % du total mensuel. Additionnés, ces résultats mettent en évidence que la région parisienne concentre toujours la majeure partie (61 %) des capitaux. Bretagne (99 millions d’euros en 2 opérations), Occitanie (73,5 millions en 3 opérations) et Auvergne-Rhône-Alpes (54,9 millions en 10 opérations) séduisent les investisseurs. Aucun gros décrochage n’est toutefois observé, ailleurs.

Le top 10 des levées de novembre 2021

newsletter levee de fonds
S'inscrire à la newsletter
Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
691 millions d’euros levés en novembre, quatre secteurs sortent du bois
00:00 - 00:00
00:00