Actus
Temps de lecture : 02'29''
2 décembre 2021
Photo by CHUTTERSNAP on Unsplash

Les startups emploieraient 1,5 million de personnes en France

Les startups françaises, qui restent en large majorité des TPE et des PME, emploieraient 1,5 million de salariés selon une évaluation de l'Insee. Elles créent plus d’emploi que les entreprises dites « classiques ».

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Les startups emploieraient 1,5 million de personnes en France
00:00 - 00:00
00:00

Définir la notion de startup peut s’avérer plus compliqué qu’on ne le pense, tant elle recouvre des situations économiques différentes. C’est dans cet exercice complexe que s’est plongé l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), pour tenter de quantifier et de dresser un état des lieux de l’écosystème startups en France. Basée sur des données datant d’entre 2015 et 2018, cette étude englobe sous le terme « startup » trois situations, toutes bornées grâce à des définitions précises de l’OCDE et des réalités chiffrées concrètes.

Si toutes doivent avoir moins de 8 ans, sont comptabilisées par l’Insee :

  • les entreprises à forte croissance (ou « gazelles », dont le chiffre d’affaires augmente en moyenne de plus de 20% sur trois ans),
  • celles ayant levé des fonds
  • et les entreprises dites « innovantes », ayant bénéficié d’au moins une aide à la R&D ou à l’innovation. 

1,5 million de salariés dans les startups

Partant de ces critères de recensement et en les additionnant, l’Insee établit qu’il y aurait un million de startups en France qu’est tombée l’Insee. Mais toutes ne sont pas des licornes, avérées ni même en devenir. En effet, 95% des startups comptabilisées sont des TPE (très petites entreprises) de moins de trois ans. Par ailleurs, ces jeunes entreprises ont un chiffre d’affaires moyen relativement faible, de 277 000 euros, dont seulement 6% est réalisé à l’export. Plus présentes en Ile-de-France (36%), particulièrement pour les gazelles et les entreprises innovantes, les startups sont aussi plus nombreuses en Auvergne-Rhône-Alpes (12,5%) et en Provence-Alpes-Côté d’Azur (9%) que dans les autres régions françaises.

Côté emploi, les jeunes entreprises employaient, en 2018, 1,5 million de salariés en France en équivalent temps plein. Encore une fois, une très large majorité (plus d’1,4 million) de salariés comptabilisés travaillent dans les TPE. La part des femmes y est plus faible puisqu’elles représentent 48% de la population active, et qu’elles ne dépassent pas les 40% dans ces typologies d’entreprises. 

La crise sanitaire de 2020 liée au Covid‑19 a eu un impact d’une ampleur variable sur l’emploi pour les quatre populations. Ainsi, pour les gazelles, les entreprises innovantes et les jeunes entreprises, l’effectif a baissé respectivement de 14 %, 7 % et 4 % entre le dernier trimestre de 2019 et le premier de 2020, alors que celui des entreprises ayant levé des fonds est resté stable.

Tensions à l’embauche

Cependant, l’étude nous révèle que les startups créent tout de même plus d’emploi que les entreprises dites « classiques ». « Alors qu’elles avaient des effectifs en 2015 similaires, les start‑up sont en moyenne plus grandes en 2018 que les autres, peut-on lire dans le rapport de l’Insee. Sur la période 2015‑2018, l’effectif salarié des start‑up augmente plus que chez leurs homologues non start‑up ; en particulier, les écarts moyens de croissance d’emploi sont les plus grands pour les entreprises innovantes et les entreprises levant des fonds ».

Les startups sont enfin plus confrontées à des difficultés de recrutement que les autres entreprises françaises. 55% des « gazelles » anticipent des tensions à l’embauche, et cela grimpe à 61% pour les sociétés ayant levé des fonds. Cette difficulté est aussi anticipée chez 64% des entreprises innovantes, qui craignent surtout de rencontrer des difficultés pour répondre à leurs besoins d’emplois techniques.

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Les startups emploieraient 1,5 million de personnes en France
00:00 - 00:00
00:00