Portfolio#Services
Temps de lecture : 02'01''
25 janvier 2022
omena-pitch
Jane Douat, Hahyeon Park et Mathilde Nême, les trois cofondatrices d'Omena.

Omena aide les femmes à traverser la ménopause

Lancée en janvier 2022, l’application délivre des contenus d’experts, propose des séances de méditation et permet d’échanger avec une équipe de praticiens spécialistes du sujet.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Omena aide les femmes à traverser la ménopause
00:00 - 00:00
00:00

Comme la Menstrutech, la fertilité ou le bien-être sexuel, la ménopause est l’un des nombreux sujets adressé par la Femtech souffrant du poids des tabous et donc d’un manque de visibilité. Si les startups de ce secteur sont souvent boudées par les investisseurs qui considèrent ce marché comme niche, la ménopause représente pourtant un marché potentiel de 12 millions de femmes, rien qu’en France. C’est pour répondre aux besoins de ces cibles que Jane Douat, Hahyeon Park et Mathilde Nême, trois jeunes diplômées d’HEC Paris, ont créé Omena, une application dédiée à la ménopause.

Anxiété, insomnies, baisse de libido… Les symptômes que connaissent les femmes ménopausées ne trouvent souvent pas de solution, si ce n’est les traitements hormonaux, dont les effets secondaires en rebutent plus d’une. Pour combler ce manque, ainsi que celui des femmes pré-ménopausées, l’application Omena se présente sous la forme d’un guide interactif, qui propose une série de contenus et de services pour les femmes qui traversent cette période.

Méditation, chat et informations

Au programme : des séances de méditation pour gérer son anxiété, des conseils de sexologues et de diététiciennes, mais aussi la possibilité d’échanger dans un chat avec une équipe de praticiens spécialisés, comme des psychologues et gynécologues, pour éclairer sur un sujet trop peu adressé par le système de santé traditionnel. L’application donne aussi accès à une bibliothèque d’articles écrits par des médecins experts du sujet pour répondre aux différents questionnements que peuvent se poser les femmes sur la ménopause.

Testée depuis septembre par 1500 utilisatrices en version bêta, l’application est disponible sur App Store et Google Play depuis le 10 janvier pour le grand public. « En Angleterre, des applications de ce genre existent, comme Caria ou Balance app, mais nous n’avons pas de concurrents en France, explique Mathilde Nême. Nous voulons nous différencier par la personnalisation et la gamification des contenus de santé et de bien-être que nous proposons aux femmes ».

Pour l’instant gratuite, l’application devrait passer à un modèle freemium dans le courant de l’année 2022. Après une levée de 400 000 euros en pré-seed auprès de business angels en juillet dernier, la startup a intégré la première promotion du Femtech Program de Station F pour accélérer son business. La jeune pousse espèrent devenir « l’application de référence pour accompagner les femmes à travers la ménopause », conclut Mathilde Nême, qui prévoit, avec ses deux co-fondatrices, de boucler un nouveau tour de table dans moins d’un an.

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Omena aide les femmes à traverser la ménopause
00:00 - 00:00
00:00