Portfolio#divertissement / loisirs
Temps de lecture : 02'21''
25 février 2022

Skred et TwinMe fusionnent pour essayer de peser face à WhatsApp

Les deux messageries sécurisées françaises TwinMe et Skred, portée par le groupe média Skyrock, se rapprochent. Ce nouvel ensemble compte au total 15 millions d'utilisateurs dans un marché où bataillent des plateformes internationales comme WhatsApp, Telegram ou Signal.

WhatsApp (Meta), Telegram, Signal : ce sont les noms les plus connus dans le monde quand on parle de messageries dites sécurisées, au sein desquelles les messages sont protégés par un chiffrement de bout en bout. Dans ce cas, seuls l’expéditeur et le destinataire d’un message peuvent le consulter, éliminant toute possibilité d’interception par un tiers (y compris le fournisseur de service). Très facile à utiliser, WhatsApp compte plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde malgré une mise à jour de ses conditions d’utilisation il y a un an, comprenant le partage de données avec Facebook.

En France, plusieurs alternatives ont vu le jour, à l’instar d’Olvid, Treebal, Skred et TwinMe. Elles ne peuvent pas encore prétendre à se présenter comme des rivales mais elles s’organisent pour. Alors que la protection des données est devenu un enjeu majeur, à tous points de vue (économique, démocratique, sécuritaire), Skred et TwinLife (qui se trouve derrière le service TwinMe) viennent d’annoncer leur alliance, afin d’assurer « la liberté d’expression par le secret des communications » . Le montant de l’opération n’a pas été communiqué. Les deux entreprises se connaissent bien car Skred utilisait déjà la technologie du second à travers un accord de licence, précise Les Echos. Dans les faits, Skred s’appuiera sur les équipes numériques du Groupe Skyrock et sur l’équipe de TwinLife, soit environ une douzaine de personnes, nous a indiqué l’entreprise.

« Union des forces »

« Il était temps que l’Europe propose une alternative respectueuse de son droit et de ses valeurs. C’est Skred et c’est déjà un succès mondial, déclare Pierre Bellanger, fondateur et président du Groupe Skyrock à l’initiative de Skred, cité dans un communiqué. Le rapprochement avec TwinLife et ses talents amplifie notre dynamique. Cette union des forces et des ambitions accélèrent encore notre trajectoire désormais commune. » Pierre Bellanger dirige cette activité. Il est accompagné de Jérôme Aguesse, dga du pôle du numérique du groupe Skyrock, qui assure la direction générale déléguée du nouveau Skred ainsi que de Michel Gien, cofondateur de TwinLife, qui prend les fonctions de directeur général adjoint.

Les applications, disponibles dans 22 langues, vont demeurer mais les deux services vont devenir interopérables et vont mettre en commun leur base d’utilisateurs – 10 millions pour Skred, 5 millions pour TwinMe. Les deux services ne demandent ni adresse mail ni de numéro de téléphone pour s’inscrire, préservant ainsi l’anonymat de l’utilisateur. Leur système de chiffrement a reçu l’approbation de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Leurs modèles économiques sont aussi proches : ils ne reposent pas sur les données, ni sur un abonnement (la messagerie est gratuite). Jusqu’à présent, Skred proposait des offres personnalisées à des clients professionnels en France. « Compte tenu du succès des deux services, une offre professionnelle intégrée à l’application va être mise à disposition au niveau mondial » , avance Skred auprès de Maddyness.