Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 03'07''
8 avril 2022
bâtiments
Nick Fewings

SNCF, Siemens… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur : la SNCF, Siemens, la Banque Wormser Frères et Carrefour.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
SNCF, Siemens… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00

La SNCF pilote le consortium Additive4Rail pour optimiser sa maintenance

La SNCF, l’école d’ingénieurs de Centrale Nantes, ainsi que les startups VLM Robotics et 4D Pioneers lancent le consortium Additive4Rail dans le but d’accélérer l’industrialisation des technologies de fabrication additive. Ces dernières, qui permettent de produire des composants produits à la demande ou en petite série, ont pour objectif d’optimiser la maintenance des trains et de diminuer les coûts – via une réduction des délais de prototypage, d’outillage et d’approvisionnement, ce qui ouvre la porte à une meilleure disponibilité des trains, mais aussi une diminution des stocks des pièces de rechange. Les partenaires installeront une chaîne de production à Saintes (Charente-Maritime) pour fabriquer et réparer des pièces métalliques et polymères. Programmé sur quatre ans, le projet entend provoquer une « mutation de la maintenance ferroviaire » et représente un investissement de 10,7 millions d’euros – dont 4,8 millions ont été injectés par la SNCF.

Siemens développe des applications quantiques dans l’ingénierie avec Pasqal

Le groupe allemand d’ingénierie pluridisciplinaire Siemens a noué un partenariat avec la startup française Pasqal, spécialiste de l’informatique quantique, basée sur la technologie des atomes neutres. La division Siemens Digital Industries Software entend, pendant trois ans et demi, « faire progresser la simulation de calcul quantique multiphysique » . Le projet impliquera des chercheurs des deux sociétés et de l’université d’Exeter (Royaume-Uni), partenaire académique de Pasqal. Financé par Siemens, il met les méthodes quantiques au service des solutions logicielles de Siemens – pour la conception de produits et tests assistés par ordinateur dans l’automobile, l’électronique, l’énergie ou l’aérospatial. « Les algorithmes de Pasqal pour résoudre les équations différentielles et leurs processeurs quantiques à atomes neutres sont adaptés pour la résolution des problèmes complexes de nos clients » , a jugé dans un communiqué Jean-Claude Ercolanelli, vice-président de l’équipe solutions de simulation et de test au sein de Siemens Digital Industries Software.

La Banque Wormser Frères déploie la carte bancaire biométrique d’Idemia

La Banque Wormser Frères, qui a co-créé avec la FinTech SaGa Corp la banque en ligne manager.one à destination des entrepreneurs et sociétés, indique expérimenter la solution de cartes bancaires biométriques du spécialiste français de la sécurité numérique Idemia. Ces dernières embarquent un lecteur d’empreintes digitales permettant à leur propriétaire de payer en magasin sans avoir à entrer de code secret à quatre chiffres dans le cadre de transactions supérieures à 50 euros. De quoi « renforcer l’expérience utilisateur » à en croire manager.one, qui assure que ses clients seront « les premiers professionnels français à bénéficier de cette innovation » . Et son co-fondateur, Adrien Touati, d’ajouter par voie de communiqué : « L’utilisation de la biométrie améliore la sécurité de nos utilisateurs et leur offre une nouvelle expérience dans leur acte d’achat. manager.one souhaite faire bénéficier à ses utilisateurs des parcours fluides et toujours plus innovants. »

Carrefour appuie la formation d’Albert School en matière de data

Le géant de la grande distribution Carrefour s’allie à l’école de commerce Albert School, spécialisée dans la data, pour renforcer la collaboration entre les équipes « business » et « data » des entreprises. Le partenariat vise à « former des profils capables de comprendre, d’exploiter et de valoriser la data » en séquences de trois semaines d’analyse des modèles et enjeux d’une société. Carrefour inaugurera cette formation, partageant des cas d’usage de la data et mobilisant ses collaborateurs pour dispenser des cours. De quoi étudier son positionnement et sa chaîne de valeur, sa concurrence, ses enjeux en matière de relation clients, de logistique ou d’e-commerce. Le partenariat prévoit aussi que Carrefour octroie des bourses pour financer la moitié de la scolarité de trois étudiants intégrant le programme à la rentrée 2022. À noter que l’enseigne de la grande distribution multiplie les annonces : elle a aussi lancé un fonds d’investissement dédié à la RetailTech en début de semaine et présenté NFBee, un supermarché dans le métavers permettant de réunir une collection de NFT dans l’optique de favoriser la préservation des abeilles.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
SNCF, Siemens… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00