Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'38''
2 mai 2022
rouages
Laura Ockel

458 millions d’euros levés en avril, la machine se grippe quelque peu

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En avril, 60 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 458 millions d’euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
458 millions d’euros levés en avril, la machine se grippe quelque peu
00:00 - 00:00
00:00
Montant
457,8M€
Nombre d’opérations
60
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Le mois d’avril a été calme. Selon nos calculs, les entreprises innovantes françaises ont réuni 457,8 millions d’euros. Il s’agit d’un net recul par rapport à ce qui a été relevé depuis le début 2022. Après un record en janvier (2,63 milliards d’euros), l’investissement s’était maintenu à bon niveau en février (710,1 millions d’euros) et, surtout, en mars (1,45 milliard d’euros). Plus décevant encore : en 2021, avril avait enregistré une progression vis-à-vis des années précédentes (820,9 millions, contre 294 millions en 2020 et 412 millions en 2019). La machine s’est donc quelque peu grippée, bien que le nombre d’opérations reste élevé. On en a, en effet, dénombré 60 au cours des quatre dernières semaines – c’était 72 à la même période l’an dernier. Le reflux est ainsi davantage perceptible en valeur qu’en volume. Ce qui signifie que l’écosystème semble renouer avec un amorçage fort qui avait, depuis près d’un an, été quelque peu effacé par les méga-levées des nouvelles licornes.

Un deuxième mois XXL pour la GreenTech

Dans le détail, les 37 amorçages ont représenté 62 % des 60 levées relevées. Les séries A ont, elles aussi, été nombreuses : on en recense pas moins de 15, soit 25 % du nombre total de tours de table. Conséquence logique : les opérations les plus avancées ont, ainsi, cédé du terrain. On ne recense que 2 séries B et 1 série C. Le top 5 d’avril 2022 est, en toute logique, moins impressionnant que ce qui a été observé ces derniers mois. Aucun des tours de table n’a franchi le cap symbolique des 100 millions d’euros. Une première depuis le début 2022. Arrive ainsi en première position Sweep, avec sa levée à hauteur de 66,6 millions d’euros. Viennent alors Reveal (46,4 millions), Selency (35 millions), Umiami (26,5 millions) et Carlili (24 millions). À elles cinq, ces entreprises concentrent pas moins de 43,36 % des fonds collectés par l’écosystème au cours des quatre dernières semaines.

Pour le deuxième fois consécutive, la FinTech est absente du top 5 des secteurs d’activité en matière de valeur comme de volume d’opérations. La GreenTech signe, a contrario, un deuxième mois d’envergure. Elle a ainsi attiré 111,1 millions d’euros – la levée de Sweep compte pour 60 % de ce montant. Suivent, bien plus bas, la PropTech (61,5 millions), la MarTech (60,8 millions), l’e-commerce (36,3 millions) et la FoodTech (29,2 millions). Un classement qui bouge beaucoup, lorsqu’on se penche sur le nombre d’opérations. La PropTech (7 opérations) arrive en pôle position, suivie de la GreenTech et l’IT (5). Les technologies liées aux ressources humaines, la MarTech, la MedTech et la FinTech ont enregistré 4 levées chacune. À noter que cinq secteurs déçoivent, en faisant chou blanc pour la première fois en 2022 : BioTech, AssurTech, AgriTech, mobilité et culture/médias.

Pour ce qui est de la répartition géographique des capitaux, l’Île-de-France continue de régner en maître malgré le contexte. La région-capitale a attiré 67 % de la somme totale levée en avril, soit 304,6 millions d’euros. Paris concentre, à elle seule, 279,3 millions d’euros (soit 61 % du montant total). Deux régions réalisent, plus modestement, un bon mois à leur échelle : l’Occitanie (69,1 millions d’euros en 2 opérations, parmi lesquelles celle de Sweep, la plus importante du mois) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (35 millions en 6 opérations). Deux habituées du haut de tableau déçoivent : la Provence-Alpes-Côte-d’Azur (6,2 millions en 3 opérations) et la Nouvelle-Aquitaine (4,1 millions en 2 opérations). À noter qu’aucune levée n’a encore été annoncée en Corse et en Outre-mer en 2022.

Le top 10 des levées d’avril 2022

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
458 millions d’euros levés en avril, la machine se grippe quelque peu
00:00 - 00:00
00:00