Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'52''
3 octobre 2022
MaddyMoney
Maddyness

1,7 milliard d’euros levés en septembre, une rentrée favorable à la mobilité

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois qui s’est écoulé. En septembre, 95 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 1,7 milliard d’euros.

Montant
1,747Md€
Nombre d’opérations
95
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Comme en 2022, septembre a été un mois fructueux pour l’écosystème tech français. Après un mois d’août marqué par un fort ralentissement des investissements, les levées de fonds ont repris à la rentrée. Selon nos calculs, les entreprises innovantes ont réuni 1,747 milliard d’euros ces quatre dernières semaines. Un chiffre un peu en-deçà mais assez proche de celui de l’an dernier, où ces mêmes sociétés avaient récolté pas moins de 2 milliards d’euros d’investissement. La rentrée des classes semble devenir un point d’intérêt pour les investisseurs alors même que le montant levé en septembre 2020 dépassait juste le demi-million d’euros (566 millions d’euros). 

Le nombre d’opérations est important, avec pas moins de 95 tours de table recensés -quasiment autant qu’en juin 2022 (98) qui demeure le mois où les startups ont attiré le plus d’investissement (1,9 milliard d’euros) jusqu’ici. Ce mois de septembre, qu’on peut qualifier de prolifique, a été porté par la transition dans le secteur de la mobilité. 

La mobilité et les insectes attirent les investisseurs 

Dans le détail, on observe que l’amorçage reste le stade le plus financé avec 33 tours de table sur les 95 recensés, soit 35% du total des opérations réalisées. La série A affiche également un bon score avec 28 levées (30%). Ces résultats, couplés à une baisse du montant total levé par rapport à septembre 2021, témoignent d’une baisse du ticket moyen qui passe de 25 millions d’euros en 2021 à 18,9 millions d’euros ce mois-ci. 

Les séries B (10), C (3) et late stage (1) sont moins financés, comme en septembre 2021 et 2020. Le top 5 de septembre 2022 reste largement dominé par les opérations d’Innovafeed qui a levé 250 millions d’euros et de Zeplug, d’un montant de 240 millions d’euros. Suivent ensuite celles de Bump (180 millions d’euros), de ClubFunding Group (125 millions d’euros) et de ChapsVision (100 millions d’euros). Cumulés, ces 5 tours de table représentent plus de la moitié du montant total récolté par les startups en septembre. 

Le classement sectoriel reflète les résultats précédemment annoncés. En valeur, le secteur de la mobilité arrive en tête avec pas moins de 438 millions levés grâce à quasiment deux opérations. Les tours de table de Zeplug et Bump comptabilisent 96% du montant total récolté par ce secteur. Suivent ensuite l’AgriTech (293 millions d’euros), l’IT (250,4 millions d’euros), la FinTech (242,4 millions d’euros) et la FoodTech (112,5 millions d’euros). Cet ordre d’arrivée diffère un peu si l’on s’intéresse au nombre d’opérations réalisées; la FinTech arrive en tête avec 11 opérations suivis de l’IT (9 opérations) puis ex-aequo, l’e-commerce, la MedTech, la PropTech et la culture et les média avec 7 opérations chacun. Seul un secteur fait choux blanc ce mois-ci, celui de la BeautyTech. 

Au niveau des régions, pas de grande surprise à l’horizon. L’Ile-de-France reste la région la plus attractive avec 1,5 milliard d’euros levés, soit 86% du montant total levé au cours du mois. Les startups installées dans la capitale récoltent, à elles seules, 1276 millions d’euros (73% des fonds levés). La région Provence Alpes Côte d’Azur arrive en seconde position avec 78 millions d’euros levés, un écart pour le moins considérable. Les régions Auvergne Rhône Alpes et Haut de France lui emboitent le pas avec 46 millions d’euros récoltés chacune. Des montants qui demeurent bien faibles pour ces deux dernières régions qui avaient réalisé un mois de juin exceptionnel  (126 et 226 millions d’euros levés respectivement). La Normandie et la Bourgogne Franche-Comté accusent le même résultat qu’en juin dernier, à savoir aucune levée enregistrée. La rentrée ne profite pas non plus à la Corse et aux Outre-Mer qui affichent également un résultat nul. 

Le top 11 des levées de fonds

Recevoir toutes l'actualité financière de l'écosystème en rejoignant la newsletter MaddyMoney