14 octobre 2022
14 octobre 2022
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
8939

Digital InPulse récompense Moha et TomoGrow lors de sa 1ère étape à Lille

Le concours Digital InPulse, organisé par Huawei en partenariat avec le Comité Richelieu, revient à Lille pour la première étape de sa neuvième édition. Moha et TomoGrow ouvrent le bal des lauréats 2022 avec des solutions innovantes sur le thème du bien-être et du bien manger.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Depuis 2014, le concours Digital InPulse (DiP) de Huawei sillonne la France en quête des startups les plus innovantes du territoire. Lors de chaque ville-étape, les deux projets les plus prometteurs sélectionnés par le jury, bénéficient d’un soutien financier de 30.000 euros pour le premier et 20.000 euros pour le second. Et, à la fin de son tour de France – qui passe cette année par Lille, Lyon, Nice, Strasbourg et Paris – les lauréats participeront à des rendez-vous professionnels avec la Chine du Sud. L’occasion de rencontrer des acteurs locaux de leur secteur, de tester leurs solutions sur le marché asiatique et de découvrir des opportunités de développement international.

Moha, le premier prix pour booster son bien-être

Selon le groupe Apicil, créateur de l’indice bien-être au travail (IBET), il s’élèverait à 14.310 euros par an et par salarié. Le bien-être au travail est donc un enjeu social, mais aussi économique. Et c’est là qu’intervient Moha, lauréate de cette première étape du concours DiP de Huawei. La startup lilloise a développé une application tout-en-un qui collecte et analyse les données des collaborateurs pour les aider à prévenir et éviter les situations de mal-être. Cet outil sert ainsi à piloter la qualité de vie au travail tout en soulageant les managers qui peuvent s’appuyer sur des données précises pour aider leurs équipes.

Mais alors, comment ça marche exactement ? Après avoir téléchargé l’application, l’utilisateur peut répondre à un questionnaire élaboré par des experts de la santé. Le but : prendre du recul sur sa situation et ses besoins. La vraie souffrance est celle dont on n’a pas encore conscience. À partir de ses réponses, l’utilisateur obtiendra des recommandations, bonnes pratiques et conseils grâce à l’intelligence artificielle de Moha. Il pourra ensuite organiser sa propre méthode, son programme pour améliorer sa santé dans le temps. Alors que 97% des salariés sont exposés à plusieurs risques (physiques et mentaux) dans leur travail, le mieux pour s’en protéger est d’en parler.

L’alimentation durable au rendez-vous avec TomoGrow

Alors que la sobriété est sur toutes les lèvres, l’alimentation durable et locale à le vent en poupe. C’est sans doute pourquoi le projet TomoGrow, porté par les ingénieurs Camille Ernould et Jérémie Delbart, a su séduire le jury de DiP. Le sujet passionne d’ailleurs les français puisque 72% d’entre eux sont mobilisés en faveur d’une consommation plus responsable, selon le dernier baromètre GreenFlex-ADEME .

Le concept est simple et ambitieux : TomoGrow implante ses micros fermes directement dans les rayons fruits et légumes des supermarchés issus de la grande distribution. La production est 100% locale pour minimiser l’impact carbone du voyage et du stockage, et les produits restent frais pour les consommateurs. De leurs côtés, les supermarchés s’assurent de la traçabilité de leurs fruits et légumes tout en réduisant leur gaspillage alimentaire.

Les prochaines étapes à suivre

Pour les quatre autres étapes à suivre dans toute la France, de nombreuses facettes du bien-être – thème choisi pour cette édition 2022 – seront explorées : santé intelligente, sport connecté, FoodTech, SilverTech, ainsi que toutes les innovations qui cherchent à améliorer la qualité de vie à la maison et au travail.

Le concours DiP passera – entre octobre et novembre – à Lyon, Nice, Strasbourg et Paris. Seront présentées au jury des solutions novatrices et matures, pouvant s’étendre à l’international.