Actus par Maddyness avec French Assurtech
4 janvier 2023
4 janvier 2023
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
9761

French Assurtech lance la 6ème saison de son programme d’accélération

Les assurances et mutuelles prennent le virage du numérique, et pour les aider, French Assurtech et Startup Palace accompagnent les jeunes pousses du secteur depuis 2018. Avec déjà 40 startups accompagnées, le dispositif lance la 6ᵉ édition de son programme d’accélération dédié à l’innovation dans l’Assurtech.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

604,4 millions d’euros. C’est la somme des levées de fonds du secteur de l’Assurtech en France sur l’année 2022, selon Maddyness. L’Assurtech, qui représente toutes les innovations technologiques liées au monde de l’assurance, est donc un marché porteur, signe que le secteur assurantiel prend le virage de la digitalisation. Et c’est justement pour soutenir l’écosystème que French Assurtech, en partenariat avec Startup Palace et Klein Blue, lance la 6ᵉ édition de son programme d’accélération. Et nouveautés de cette année : l’arrivée de CNP Assurances qui abonde le dispositif avec un renforcement des partenariats entre startups et mutuelles.

Lancé depuis Niort, la capitale française des mutuelles d’assurance mais aussi la 4ᵉ place financière de l’hexagone, le programme French Assurtech a su trouver une place de choix au sein de l’agglomération. La ville a d’ailleurs accueilli le INNN (salon de l’innovation et de l’InsurTech à Niort) pour sa première édition en 2022, qui a regroupé près de 30 assureurs et 80 startups. Un succès qui amènera une nouvelle édition en octobre 2023. Niort est, plus que jamais, la ville incontournable pour toute entreprise qui souhaite conquérir le marché de l’assurance.

Accompagner les startups et aider les grands comptes

Nous sommes en train de clôturer la saison 5 avec de beaux résultats en perspective pour nos startups lauréates”, annonce Alexandre Jeanney, Directeur du programme de French Assurtech. L’appel à projets pour la 6ᵉ édition démarre ainsi le 4 janvier et pendant un mois et demi, l’ensemble des InsurTech françaises, mais aussi toutes les startups qui ont le projet de développer une activité avec les acteurs de l’assurance, pourront candidater gratuitement. Il suffit d’imaginer des pistes de synergie intéressantes avec les partenaires du dispositif.

Après avoir étudié une centaine de dossiers, nous arrivons à une sélection de 30 ou 40 startups. Nous faisons alors un deuxième écrémage sur la base du nombre d’acteurs intéressés par les propositions de valeur des candidats. Il nous reste ainsi 16 candidats qui seront retenus lors du Selection Day, l'événement de sélection du programme, le 12 avril prochain. Et sur les 16, nous en accompagnerons 10 pour la prochaine saison”, explique Alexandre Jeanney. Pour que le programme soit efficace et rentable, French Assurtech mise sur l’intérêt d’au moins deux ou trois grands comptes pour chaque startup (dont au moins un d’entre eux avec la volonté d’expérimenter avec la startup dès le lancement de l’accompagnement).

Le programme est atypique parce qu’il est 100% gratuit. Tout est financé par les grandes entreprises qui recherchent les startups créatrices des innovations de demain”, argumente le Directeur du Programme. Le programme d’accélération ne cherche donc pas la pépite qui va disrupter le marché, mais celle qui saura répondre aux besoins urgents et actuels des mutuelles et assureurs. En ce sens, toutes les startups sortent gagnantes du programme, même si elles ne sont pas lauréates, car leurs solutions seront étudiées par les plus grandes mutuelles françaises. Elles pourront ensuite rester en contact avec ces grands comptes pour développer des partenariats, en France et en Europe. 

Et c’est justement l’un des deux axes du programme. Si ce dernier compte sur un “Bootcamp” organisé par Startup Palace pour aider les lauréats à accélérer le déploiement de leur solution ou leur stratégie financière par exemple, il mise aussi sur son réseau. “Les startups sont de plus en plus matures, leur priorité est d’accélérer leur transformation avec les grands comptes. Et c’est sur cette partie-là que nous renforçons notre accompagnement avec cette 6ᵉ saison”, développe Alexandre Jeanney. 

Les prochaines étapes

Les candidatures débutent le 4 janvier 2023 et la première phase de qualification se tiendra les 22 et 23 février prochains. Puis le Selection Day, le moment où les dix lauréats seront sélectionnés, aura lieu le 12 avril. Les startups qui souhaitent postuler auront ainsi potentiellement l’occasion de marcher dans les pas de Testamento, qui a divisé par 4 le coût de collecte de la clause bénéficiaire des contrats assurances vie de la Macif, ou Cylantro, la nouvelle assurance niortaise des micro-mobilités.

La transformation du secteur s’accélère et les partenariats mis en place depuis de nombreuses années portent leurs fruits. Le secteur Assurtech place la recherche d'efficacité opérationnelle au cœur de ses métiers, avec une part de plus en plus importante faite aux technologies et  services qui créeront la relation client de demain.

Parce que le monde de l’assurance se déplace du simple paiement de prestation vers la prévention des risques et le conseil, c’est l’occasion pour toutes les jeunes pousses de participer à l’évolution de la chaîne de valeur du secteur. L’accompagnement vise à rendre leurs solutions matures, scalables, mais aussi internationales grâce à de nombreux partenariats. 

Envie de rejoindre le programme ? Plus d’informations et dépôt des candidatures à retrouver ici