27 février 2023
27 février 2023
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
23542

Hectar, retour sur 18 mois d’action au service de l’agriculture

Hectar a vu le jour en fin d’année 2021 avec l’ambition d’attirer de nouveaux talents dans le monde agricole. En un peu plus d’un an, un établissement d’enseignement, un accélérateur pour startups et une ferme pilote ont été créé pour trouver les agriculteurs de demain et mettre à leur disposition les technologies de pointe.
Temps de lecture : 3 minutes

160 000 fermes chercheront un repreneur dans les cinq prochaines années. " Ce constat nécessite de trouver des entrepreneurs et ils ne seront pas tous issus du monde agricole " insiste Audrey Bourolleau, agricultrice et cofondatrice d’Hectar aux côtés de l’homme d’affaires Xavier Niel en 2021. Pour relever ce défi, Hectar s’appuie sur trois axes : le coaching à la gestion d’entreprise agricole à travers un process de formation, l’innovation grâce à des start-ups de l’agritech et la sensibilisation par le biais d’une ferme pilote.

L’aventure d’Hectar a officiellement débuté en septembre 2021 avec la mise en place d’un campus de formation. Sur la centaine de personnes ayant suivie le programme d’Hectar depuis un peu plus d’un an, 70% faisaient figure de nouveaux entrants dans le monde agricole. " Nous avons surtout des profils de 30 à 35 ans, des Bac + 3 à Bac +5 qui veulent créer de la valeur, se sentir utile. " Pour les guider dans leur nouvelle vie, Hectar les accompagne pendant cinq semaines avec une journée de formation présentielle et près d’une quinzaine d’heures de mentoring individuel. " Ces temps d’échange avec un agriculteur expérimenté, tant sur ses succès que sur ses échecs, garantissent le succès des projets. "

Consciente que l’agriculture doit se réinventer et se penser en fonction des filières ; élevage, viticulture, maraichage, céréales… ; Audrey Bourolleau entend les aider à trouver le modèle économique gagnant capable de leur apporter également les indispensables équilibre et confort de vie.

Quand technologie et agriculture se côtoient

Pour repenser l’agriculture, Hectar a lancé son accélérateur en février 2022 avec l’objectif d’accueillir 80 start-ups en deux tandis qu’un an après ses débuts, 42 ont déjà été hébergées. " Comment la tech facilite la vie des agriculteurs et participe d’une meilleure rémunération ? " Pour répondre à cet enjeu et conduire les jeunes pousses françaises à l’échelle européenne, Hectar entend convaincre les fonds d’investissement de s’engager avec elles. " Le ratio de retournement est plus long dans l’agritech. " Pour l’heure, huit d’entre elles ont réussi à lever 20 millions d’euros au cours de l’année 2022. (BioDemain, MyEasyFarm, Mycophyto, Axioma, Muddy Machines, Phagos, Yacon, Hyperplan)

Une ferme pour piloter la transition

Dernier outil, mais pas des moindre, la ferme pilote Hectar a ouvert ses portes en avril 2022. Le lieu, à 35 minutes de Paris, accueille des séminaires d’entreprise, plus de 1 500 personnes ont ainsi déjà profité du lieu. " L’enjeu des entreprises de l’agro-alimentaire repose sur leur émission carbone mais 60 à 70% des émissions du secteur se trouvent dans les fermes et non chez les industriels. Il faut mieux rémunérer l’agriculture, financer la transition pour obtenir une production bas carbone et une juste rémunération. " Le site reçoit par ailleurs de nombreux scolaires auxquels il présente chaque jour de nouveaux visages et métiers liés à la filière. " Nous devons mettre en avant des rôles modèles pour que les jeunes se projettent. " Outre les agriculteurs, les vétérinaires ruraux ; les codeurs trouvent également un public curieux.

Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Audrey Bourolleau - Copyright : Sylvain Leurent
Les + lus