Retour en haut
Business

#Infographie Comment le statut de freelance est-il devenu si populaire ?

#Infographie : Comment le statut de freelance est-il devenu si populaire ?
par

Qui dit entrepreneuriat dit souvent freelance, pour la simple et bonne raison que ce statut permet d’être le plus flexible et multi-casquette. De plus en plus d’entreprises font appel à ce type de profils et le nombre de freelance ne cesse d’augmenter. Hopwork, qui se décrit comme le “AirBnB” des freelances, propose une infographie sur cette révolution en marche et en passe de devenir une norme.


Le monde du travail est en train de vivre une vraie révolution. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses aujourd’hui, à demander plus de flexibilité et à rechercher des compétences  bien plus que du temps de présence. Les travailleurs aussi, d’où le nombre croissant de personnes qui choisissent d’être freelances.

La révolution Freelance

Il y aurait au total 8 900 000 travailleurs indépendants et freelances dans toute l’Europe dont 700 000 en France. En plus de 10 ans (2000-2013), ce nombre a pris une croissance de 85% uniquement sur le territoire Français. Et si la France arrive en troisième position avec un taux de croissance aussi important, la Hollande se retrouve en première place avec une croissance impressionnante de 93%, suivie de la Pologne avec 88%.

Devenir freelance est un choix de vie pour la plupart des intéressés. 69% d’entre eux le sont devenus pour être plus libres contre seulement 9% qui sont arrivés là par “la force des choses”. Enfin, l’aspect financier est un aussi un vecteur de décision car 12% d’entre eux ont choisi ce statut pour pouvoir bénéficier d’un meilleur salaire.

Outre ces conditions, les avantages sont également nombreux. Avec une plus grande liberté, un lien hiérarchique supprimé, un temps plus long de formation et un salaire plus avantageux, être freelance serait loin d’une contrainte.

Malgré cela, certains inconvénients sont à prendre en compte :

  • La difficulté de trouver des clients
  • Trouver des projets rémunérés
  • La gestion du temps
  • L’isolement
  • Les tâches administratives
  • La disponibilité du client

Hopwork, le AirBnB des freelances

Avec déjà plus de 2800 “hopworkers”, Hopwork est rapidement devenu une référence du freelancing. Parmi les profils, 75% sont des hommes et 60% d’entre eux ont moins de 35 ans.

Les corps de métiers qui regroupent le plus de freelances sont d’abord ceux qui comprennent des développeurs, intégrateurs, informaticiens et techniciens (26%). Ce sont ensuite les métiers artistiques qui attirent le plus les freelances et vient après les métiers de la communication, du marketing, de la traduction.

Le coworking, la solution préférée des freelances

Le concept de coworking, né à San Francisco est l’endroit idéal pour travailler lorsqu’on est travailleur indépendant, freelance ou entrepreneur. Moins cher et surtout plus convivial, cette méthode a explosé entre 2012 et 2013 avec une croissance de plus de 82%.

La startup Hopwork a récemment lancé l’initiative Hopwork Cowork qui consiste à envoyer l’un de ses employés toutes les semaines dans un espace de coworking différent. Le but ? Mettre en lumière les avantages et les inconvénients du travail en bureaux partagés.

Le bilan tiré de cette expérience est plus que positif. Il souligne notamment que travailler à distance dans un espace tel permet d’être plus productif et plus ouvert sur l’extérieur. En rencontrant de nouvelles personnes, cela permet de connaître d’autres entreprises et de nouvelles méthodes de travail.

«Le travail en espace de coworking offre tous les avantages du travail a? distance, sans ses inconvénients.»

Le coworking pourrait devenir bien plus qu’une solution pour les travailleurs sans bureau fixe, il pourrait constituer une nouvelle manière de travailler, pouvant être adoptée adopter par n’importe quelle entreprise qui souhaite rompre la routine de la vie de bureau et élargir l’horizon de ses employés.

Crédit photo : Anticafé