Retour en haut
Business

#Accompagnement L’incubateur ICI Montreuil dévoile sa première promotion dédiée au “Made in France”

#Accompagnement : L’incubateur ICI Montreuil dévoile sa première promotion dédiée au “Made in France”
par

Depuis 2012, ICI MONTREUIL a accompagné 550 entrepreneurs et startups et accueilli plus de 40 000 visiteurs. Aujourd’hui, et en partenariat avec Creatis, ils accueillent quatre startups qui composeront la première promotion test de leur incubateur “Made in France”.

Ils sont quatre à avoir fait leur rentrée le 7 décembre dernier. Quatre équipes d’entrepreneurs qui composent la première promotion test de l’incubateur “Made in France” au sein d’ICI MontreuilCette manufacture collaborative et solidaire pour les artistes, designers et startups de la création est à l’initiative, avec Créatis, d’un programme d’accélération entièrement dédié aux entrepreneurs s’inscrivant dans une logique de production et de création d’emploi en France. Zoom sur ces entrepreneurs qui s’affranchissent du tout numérique pour porter l’artisanat et la mode. 

À relire : MakeICI lève 1,6 millions d’euros pour démocratiser le “faire” et le made in France

Maison Ruban

Créée par Aurélien Gaye et Emmanuel Paolacci Maison Ruban est une jeune marque de sandales personnalisables haut de gamme, qui a su remettre au goût du jour le ruban de soie aux pieds en créant un modèle de sandales original et en offrant la possibilité de changer de couleur de rubans et de style au gré de ses envies. Les rubans de soie sont confectionnés en région Rhône-Alpes Auvergne, berceau de la soie française, et les semelles sont en cuir premium 100% “made in” Romans. 

Après avoir testé le concept pendant deux saisons en France et y avoir développé un premier réseau de distribution physique (6 points de vente) et digital, Maison Ruban arrive aujourd’hui à une seconde étape de son développement : diversifier l’offre (accessoires, vêtements d’hiver, etc.) et développer les collaborations et internationaliser la marque à l’horizon 2019. Pour cela, la startup cherche actuellement à lever des fonds, afin d’élargir notamment l’équipe et de s’accompagner de compétences clés.

visuel maison ruban

My FabLab

MyFabLab est un atelier de fabrication numérique imaginé par Constance Lavergne, qui propose aux entreprises de bénéficier de tous les services d’un fablab sans bouger de leurs locaux. Il leur suffit simplement de réserver leurs matériaux et la prestation souhaitée et MyFabLab s’occupe de tout : vérification des fichiers, estimation du temps de production, choix de la machine à commande numérique la plus adaptée et donc du fablab le plus pertinent pour répondre à la demande, devis, fabrication, etc… Une prestation clé en main source de gain de temps à la fois pour toutes les jeunes entreprises qui ont besoin de faire fabriquer des prototypes ou des petites séries (agences de communication, de production audiovisuelle, sets designers pour l’événementiel, architectes, etc.) et les fablabs.

 MyFabLab est en train de faire évoluer son site web vers une réelle marketplace : accroissement du nombre de fablabs partenaires, élargissement du type de prestations proposées (à date, seule la découpe laser est proposée), adaptation spécifique de l’algorithme pour que soient dispatchées en temps réel les commandes des clients et que ceux-ci puissent faire fabriquer un objet en toute connaissance de cause (prix, délais, machine, etc.).

 

visuel mon fab lab

WeCoEdit

2.000 designers sont formés chaque année en France, 20.000 en Europe, et au moins autant de projets dont ils sont les créateurs s’amassent dans les cartons. C’est le constat que fait Edouard Raffour lorsqu’il réfléchit à une solution qui permettrait de valoriser cet immense gisement créatif tout et d’accompagner les designers dans la concrétisation de leurs projets. Cette solution, ce sera WeCoEdit, une maison de coéditeurs de mobilier et d’objets design et une alternative à l’édition traditionnelle.

Mardi 12 décembre, WeCoEdit lancera sa plateforme www.WeCoEdit.com sur laquelle les “WeCoEditeurs” pourront financer la fabrication des créations des designers, et percevoir un intéressement à chaque exemplaire commercialisé. En parallèle, WeCoEdit continue son développement et prépare une première levée de fonds destinée à accélérer son déploiement et à permettre la mise en ligne d’une création par semaine.

 

visuel wecoedit

Mue Store

Permettre aux femmes d’accéder à des créations uniques, entièrement conçues pour elles, grâce à une solution alliant technologie et personnalisation, tel est le concept proposé par Prunelle Brault et Alexandre Dehlavi avec Mue Store. Un algorithme détermine les mensurations et la morphologie de chaque cliente à partir de deux photos prises à l’aide de l’application Mue Mesures. Il ne leur reste alors plus qu’à faire leur choix parmi les collections proposées sur le site, et laisser libre cours à leurs envies en jouant avec les différents effets de style : profondeur du décolleté, effet fourreau ou encore longueur de la robe. La marque se distingue en proposant des collections à des prix justes et accessibles, afin que le “bien aller” ne soit plus un luxe. 

Si Mue Store poursuit aujourd’hui des objectifs de notoriété en se faisant connaître du plus grand nombre, la marque souhaite aussi faire savoir que le sur-mesure peut être accessible aussi bien financièrement qu’en termes de parcours d’achat. Pour ce faire, la jeune équipe prévoit des “collections capsules”, des collaborations avec d’autres marques qui partagent leurs valeurs et qui souhaiteraient avoir une offre en sur-mesure pour une petite partie ou pour toute leur activité.

 

visuel mue