Retour en haut
Entrepreneurs

#WineTech Le caviste à domicile KOL veut faire de l’ombre à Allo Apéro avec son application

#WineTech : Le caviste à domicile KOL veut faire de l’ombre à Allo Apéro avec son application
par

KOL est une application qui permet de commander des spiritueux à Paris et de se les faire livrer dans la demi-heure. 


Si la publicité a bien rempli son contrat en gravant dans notre mémoire que “sans alcool la fêtes est plus folle”, la startup KOL n’est pas vraiment de cet avis. Après 1322 et 47 nuits blanches, est sortie en octobre 2015 l’application de la jeune pousse qui s’est donnée pour mission de garder à flot les Parisiens tout au long de leurs soirées – et de leurs journées. Depuis l’application KOL, les consommateurs peuvent en effet commander, et se faire livrer, à température de dégustation et dans la demi-heure, 83 références de vins et spiritueux moyennant des frais de livraison compris entre 4 et 9 euros. De quoi combler tous les besoins et toutes les bourses : de la tequila quelconque San José à 17 euros au champagne Salon 2002 à 450 euros, en passant par les cognacs, les softs, les bières, les vins etc. Une sélection éclectique mais néanmoins rigoureuse, surtout en ce qui concerne les alcools plus nobles.

kol

” Nous passons  par un oenologue-négociant pour la partie vin, qui nous accompagne depuis le début de l’aventure. Pour nous, c’est l’assurance d’avoir un interlocuteur unique qui connait bien ses produits et qui nous conseille sur la pertinence de notre offre. Pour les champagnes nous traitons directement avec plusieurs maisons. Pour la partie spiritueux, nous travaillons dans la mesure du possible en direct avec les marques. Nous souhaitons garder notre indépendance sur le choix des références que nous proposons, c’est une de nos valeurs ajoutées ” , précise Kevin Penchinat, business developer de KOL, sur la manière dont sa startup s’approvisionne.

S’adressant ainsi aussi bien aux amateurs de vins et spiritueux dans leur ensemble, qu’aux étudiants qui passent la soirée dans un appartement, KOL a aussi développé une offre pour les professionnels (agences événementielles, entreprises de toutes tailles pour des événements ponctuels tc.) qui comprend également la verrerie.

Accompagné par l’accélérateur Capital Partners, KOL envisage de boucler une deuxième levée de fonds plus importante en 2016 pour donner un coup d’accélérateur au  développement de la société. La jeune pousse aimerait ainsi s’exporter à Londres et ouvrir des franchises dans plusieurs villes de France. Si le service est bien plus moderne qu’Allo Apéro, la concurrence n’en reste pas moins importante sur ce secteur, y compris, et si ce n’est même plus, en région. Les Français ne seront donc plus jamais à sec.

Mots clés : , ,