Retour en haut
Entrepreneurs

#EnBref Tout ce qu’Emmanuel Macron devrait savoir sur SharyDrive, Ubeeqo et Vis ma vie de Startup

#EnBref : Tout ce qu’Emmanuel Macron devrait savoir sur SharyDrive, Ubeeqo et Vis ma vie de Startup
par

À la Une de notre digest ce vendredi 15 janvier : AXA Prévention lance SharyDrive, une appli destinée à la sécurité des jeunes sur la route, Ubeeqo, avec Europcar Groupe, repense la mobilité urbaine et lance le premier service de réservation multimodale pour les particuliers, “Vis ma vie de startup” l’hilarante vidéo de la vie d’une jeune pousse sélectionnée au CES, et tout ce qui a retenu notre attention aujourd’hui.


AXA Prévention lance SharyDrive, une appli destinée à la sécurité des jeunes sur la route

Avec SharyDrive, AXA Prévention offre aux jeunes un service gratuit pour planifier et organiser leurs déplacements en soirée. Celle-ci permet de choisir parmi leurs amis qui sera le conducteur et qui seront les passagers. Conçue pour rendre leurs trajets plus sûrs, SharyDrive propose également de tester leur capacité à prendre le volant, avec des tests ludiques et préventifs et propose, si besoin, de contacter un taxi ou un numéro d’urgence.

Créée par l’agence Extreme Sensio, SharyDrive est exclusivement disponible aux 30 millions de Français inscrits sur Facebook. L’application permet de visualiser tous les événements créés dans Facebook auxquels ses amis participent. Chacun peut ensuite proposer des places dans son véhicule ou identifier qui peut l’accompagner. Une démarche qui s’inscrit dans les pratiques actuelles de co-voiturage.

Ubeeqo, avec Europcar Groupe, repense la mobilité urbaine et lance le premier service de réservation multimodale pour les particuliers

L’application Ubeeqo, se présente comme la première véritable alternative à l’utilisation de la voiture individuelle en milieu urbain. Une application 3 en 1 qui permet de choisir parmi trois options de transport : la voiture en libre-service, la voiture avec chauffeur ou la location de voitures en agence. D’abord lancé à Paris et Londres, le service s’étendra rapidement à d’autres grandes villes françaises et européennes.

Ubeeqo

Plus d’un million de visiteurs pour le premier centre commercial virtuel 3D

Grâce à une technologie 3D novatrice, la navigation prend une toute autre dimension. Représenté par la société eKoncept, c’est désormais le moyen le plus réaliste et intuitif de faciliter l’accès aux grandes enseignes. L’internaute via un seul et même site a la possibilité de consulter un catalogue contenant un panel de marques haut de gamme. L’ergonomie du site Luxe Mall procure à l’utilisateur une navigation aussi simple que confortable. Grâce à des boutons de direction intuitifs placés de chaque côté de l’écran, le shoppeur se déplace dans les allées de ce mall hyperréaliste. Place centrale, coursives sur deux étages, aquarium, verdure, tout y est. Tel un personnage fictif, on tourne, on avance, on monte, on descend. Une fois arrivé devant les portes de la vitrine où l’on veut entrer il suffit alors d’un clic pour accéder aux produits de la marque.

Luxe Mall

Toutes les applications de santé en langue française peuvent concourir gratuitement aux Trophées de la Santé Mobile 2016

Le 8 février prochain aura lieu la troisième édition des Trophées de la Santé Mobile, l’occasion de récompenser les meilleures applications mobiles de santé en langue française. Tous les éditeurs et développeurs sont invités dès maintenant à soumettre leur(s) application(s) et ainsi espérer remporter l’un des sept grands trophées.

Rendez-vous dès maintenant sur : www.trophees-sante-mobile.com/soumission

Et la vidéo du jour…

Dans un détournement du film “La Chute”, François Rochet, président de Book Weather, s’attaque, avec humour, au business des grand-messes tech tels que le CES ou le WebSummit Dublin et dresse un portrait désopilant des startups qui s’y rendent. “Je veux bien me farcir 3 jours avec le comptable pour faire un bilan prévisionnel sur 5 ans, alors que je ne sais pas même pas ce qu’on fera dans 3 mois“, “Je n’en peux plus des salons bidons où le business model repose sur les startups, sur nous, qui n’avons pas d’argent, mais qui le dépensons quand même“… le ton est donné !