Retour en haut
Entrepreneurs

#Étude Les femmes entrepreneures aussi performantes que les hommes ?

#Étude : Les femmes entrepreneures aussi performantes que les hommes ?
par

A l’occasion de la journée de la femme, de nombreuses études affluent, dressant le portrait de la femme entrepreneure aujourd’hui. Alors, le rôle de femme entrepreneure est-il plus difficile à tenir que celui d’un homme ?


Seulement 3% des femmes actives sont entrepreneures. Parce qu’il semble aujourd’hui difficile pour les femmes de se faire une place dans le milieu entrepreneurial, Hiscox s’est intéressé à leur quotidien et ce qui les différencie des hommes sur la base de différentes études dont les chiffres de l’étude annuelle d’Hiscox sur l’ADN de l’entrepreneur.

De nombreuses compétences pour entreprendre

Alors que les hommes prennent plus facilement des décisions managériales, les femmes qui entreprennent auraient plus de qualités relationnelles et organisationnelles avec leurs équipes. Un atout non négligeable à l’heure ou les bonnes relations entre manager et employé prennent de plus en plus d’importance au sein des entreprises.

Les femmes entrepreneures auraient également de grandes qualités d’innovations. Selon l’infographie, 21% des startups Tech à Paris auraient été créées par des femmes, et les levées de fonds féminines dans la Tech auraient augmenté de 250% rien qu’en 2015. Il est également intéressant de noter que 95% des femmes estiment que le numérique favorise la création d’entreprise.

Un avis que partage le site petite-entreprise.net, qui précise dans son dernier baromètre que les femmes dirigeantes seraient également plus diplômées que les hommes. 48% d’entre elles auraient ainsi décroché une licence ou plus, contre 34% des hommes.

femmes entrepreneur

Les femmes plus investies ?

Si les femmes passent 6h de moins par semaine à travailler que leurs homologues masculins (43h contre 49h pour les hommes), elles prennent en revanche moins de temps pour déjeuner le midi et moins de jours de congés.

Ainsi, 1 femme sur 2 s’octroierait moins de 30mn de pause chaque midi, tandis que 59% des hommes s’autoriseraient plus de temps pour déjeuner. Même chose pour les congés, qui passent de 26 annuels pour les à 22,6 pour les femmes.

Des difficultés persistantes

Mais alors pourquoi si peu de femmes se lancent aujourd’hui dans l’aventure entrepreneuriale ? Avant tout parce qu’elles ne s’estiment pas assez compétentes, explique Hiscox. 35% des femmes interrogées se sentiraient ainsi moins expérimentées que les hommes, et 36% disent avoir peur de l’échec.

Pourtant, interrogées par petite-entreprise.net, celles qui passent le cap de la création d’entreprise déclarent finalement avoir moins de difficultés que les hommes à lever des fonds (55% de femmes en difficultés contre 66% d’hommes), mais également à concilier vie personnelle et professionnelle (15% de femmes contre 19% d’hommes).

Infographie

Crédit photo : Shutterstock