Retour en haut
Entrepreneurs

#FrenchTech Les 5 annonces à retenir du CES 2017

#FrenchTech : Les 5 annonces à retenir du CES 2017 Origone victorieux des Pitch Awards lors du MatchFest
par

Récompenses, nouveaux produits, partenariats signés… Retour sur les bonnes nouvelles qui ont agité l’écosystème français lors du dernier CES de Las Vegas.

Après quatre jours d’événement, le CES vient de fermer ses portes. Mais que s’y est-il réellement passé pour les startups françaises sur place ? Entre mise en place de partenariats avec des géants de la tech, lancements de produits ou services ou encore récompenses en tout genre (47 au total pour les entreprises françaises durant cette édition), Maddyness revient sur ce qui a été annoncé, côté jeunes pousses françaises, en ce début d’année 2017.

À relire : La France frappe chaque année plus fort à Las Vegas

Origone victorieux des Pitch Awards lors du MatchFest 

Lancé par le Français Jonathan Partouche et basée dans l’Oxfordshire en Grande-Bretagne, Origone est spécialisé en cyber sécurité. La jeune pousse s’est offert la première place de la compétition ‘European / American Pitch’ lors du MatchFest au CES, deux jours de rencontres B2B entre startups et investisseurs, fabricants, distributeurs et commerciaux. Au total, 47 jeunes entreprises issues des deux côtés de l’Atlantique se sont présentées devant un jury composé de business angels et de spécialistes en startups de la Silicon Valley, d’Europe et d’autres régions.

Lancé en 2014 et accompagnée par l’accélérateur d’EIT Digital, Origone développe un logiciel de protection complète contre les menaces de malware de messagerie, capable de désassembler et assainir tous les messages entrants et les pièces jointes avant qu’ils ne puissent être ouverts. 

PIQ Sport Intelligence et Everlast s’associent pour faire entrer la boxe dans l’ère de l’intelligence artificielle

PIQ Sport intelligence, startup française pionnière dans le sport connecté, a annoncé lors du CES la signature d’un partenariat avec l’équipementier sportif Everlast, leader dans le domaine de la boxe. Ce dernier s’est ainsi appuyé sur le capteur PIQ ROBOT, développé par PIQ Sport intelligence, afin d’appliquer son système d’intelligence artificielle de compréhension des gestes sportifs au monde de la boxe. 

Le produit, qui emploie plusieurs algorithmes révolutionnaires de motion-capture, développés en étudiant des milliers de sportifs et des millions de gestes, permettra ainsi aux boxeurs d’enregistrer et d’analyser l’ensemble de leurs mouvements, leur puissances, leur rapidités, mais également leurs points forts identifiés par l’intelligence artificielle, sur lesquels ils pourront s’appuyer pour progresser.

Nebo élue meilleure app 2017

Nebo a été élue meilleure application 2017 samedi dernier, à l’issue du challenge Mobile App Showdown du CES. Finaliste de la compétition aux côtés de Sesame, True Key, NewsON, Notion et HomeAdvisor, l’application française a rassemblé le plus de votes.

Lancée par la startup nantaise MyScript, Nebo facilite la prise de note avec stylet en permettant à ses utilisateurs d’écrire, de dessiner, de modifier et de structurer leurs notes manuscrites rapidement, en les convertissant instantanément.

Blue Frog Robotics et iDTGV signent un partenariat autour des robots Buddy

Lancé par Blue Frog Robotics, Buddy est un robot compagnon dont l’objectif principal est d’améliorer le quotidien de ses utilisateurs, en leur apportant assistance, divertissement, ou encore protection.  Celui-ci, jusqu’ici développé pour un cadre personnel, sera désormais à bord des trains de la filiale du groupe SNCF, afin d’offrir de nouvelles expériences aux voyageurs.

Son rôle : accompagner le personnel lors de l’embarquement, animer l’espace du Café iDTGV en voiture-bar en proposant notamment aux voyageurs de les prendre en photo, ou de jouer à des jeux, des tests de connaissance, de mémoire et de rapidité, mais également de recueillir les impressions des clients quant à leur voyage. Enfin, les familles équipées d’un Buddy chez elles pourront réserver et payer leurs billets en interagissant avec lui par la voix.

Legrand, Netatmo, et leur solution smart home Céliane

Le géant Limousin de l’électricité Legrand s’est associé à la jeune pousse Netatmo, spécialisée dans les objets connectés, afin de lancer une solution innovante de pilotage de la maison connectée. Celle-ci, baptisée Céliane, s’adapte aux installations électriques existantes, et permet de controler sa maison en toute simplicité, depuis une commande générale, un contrôle vocal et une app “Home Control”.

Récompensée dans les catégories “Maison Intelligente” et “équipement de la maison”, Céliane permet de déplacer les interrupteurs, sans tirer de fils, et sans besoin de piles. plus besoin d’aménager son intérieur en fonction des prises existantes, donc.

Les startups françaises très remarquées

Famoco et son smartphone sécurisé pour enfants et seniors, Spartan et ses boxers anti-ondes, Catspad et son distributeur connecté de croquettes pour chats, in&Motion et ses vestes airbag, ou encore Iti Communication et son projet Facil’Iti, nombreuses sont les jeunes pousses françaises qui ont fait impression lors de ce dernier CES. Pour revivre l’évènement et les différents projets comme si vous y étiez, Maddyness vous a concocté des récap vidéo :

  • Iggy Zen

    Super! Origone qui ne développe rien en propre, ne fait que revendre des produits israéliens de sécurité, qui gère si mal sa société (qui n’est pas une start-up, ou alors toutes les PME qui démarrent en sont une … qu’il ne paye pas ses employés pendant des mois, et les fais bosser gratuitement sans qu’il ne se sente aucunement gêné, un dossier aux Prud’Homme long comme le bras … et se fait payer une balade au CES de Las Vegas. Sacré casting. Bravo EIT Digital ! Ca ressemble plus à une cour des miracles qu’à un podium ! La nouvelle espèce de Business Angels qui n’enquête plus sur leurs poulains et ne comprennent rien à ce qu’ils font. Une adresse en Grande-Bretagne, une en France, passage de l’une à l’autre dès que ça tourne au vinaigre et ça suffit pour semer la confusion et berner son monde. Il faudrait un permis pour entreprendre …