Retour en haut
Entrepreneurs

#Emploi My-Rocket, l’app qui veut propulser les candidatures spontanées grâce au big data

#Emploi : My-Rocket, l’app qui veut propulser les candidatures spontanées grâce au big data
par

My-Rocket veut révolutionner la recherche d’emploi sans offre, grâce à un algorithme qui propose aux candidats des entreprises adaptées à leurs candidatures spontanées. Lancée en mars 2017, elle compte à ce jour plus de 10 000 utilisateurs.

Sept mois après le lancement de son application, My-Rocket fait peau neuve avec une nouvelle version. Mais le principe reste le même : permettre aux actifs en recherche d’emploi, de stage ou de contrat d’apprentissage d’accéder à des millions d’entreprises, identifiées et ciblées grâce à une analyse algorithmique, auxquelles ils peuvent adresser leur candidature spontanée directement via une application dédiée. 

visuel my rocket

Conçu par Yes We Code, l’équipe derrière My-Rocket, l‘algorithme collecte et analyse les comportements des recruteurs sur plus de 20 000 sites d’annonceurs en France et à l’étranger, afin d’orienter les candidatures. Ainsi les candidats n’ont qu’à “swiper” parmi les entreprises qui lui sont proposées, afin de trouver celle(s) qui leur convient, et à postuler spontanément en quelques clics. Chaque jour, l’application propose huit entreprises à chaque candidat, selon son profil et sa géolocalisation. Celui-ci  peut décider de postuler immédiatement, ou plus tard en les ajoutant à ses favoris. 

Booster sa candidature

Depuis octobre, la deuxième version va plus loin, en intégrant de nouveaux modèles de CV ou encore un suivi de la progression de ses utilisateurs et un classement personnalisé. Enfin, l’utilisateur peut désormais suivre l’avancement de ses candidatures (“Pas de retour”, “retour négatif”, “J’ai un entretien” ou “Je suis embauché”).  

Autre nouveauté : l’option payante “My-Rocket Boost”, qui permet aux candidats de bénéficier de “cartes entreprises” supplémentaires pour accélérer leur recherche et de diffuser plus largement leur candidature auprès d’un plus grand nombre d’entreprises. Dans la même veine, l’option payante permet aussi de lier sa candidature à ses comptes LinkedIn et Twitter, pour augmenter ses chances de réussite. 

  • CV Leader

    La rédaction d’une bonne lettre de motivation est clé. N’hésitez pas à la faire évaluer gratuitement sur CV-Leader

  • papalou

    Séduisant sur le papier, j’ai testé le service !
    La promesse du teaser est loin d’être atteinte… Car elle est payante.
    Et à plusieurs niveaux :
    -la mise en relation avec une entreprise potentiellement recruteuse : la gratuité est uniquement pour 1 entreprise par jour !
    -l’envoi du CV sous forme papier… c’est du reverse mentoring je peux envoyer un mail, mais j’envoie un Courrier… mais à qui ?

    Enfin le service est opaque, car :
    Impossible de savoir comment le potentiel de recrutement est calculé.
    Impossible de connaître à qui, fonction et nom du contact du recruteur, la candidature est envoyée.
    Et par voie de conséquence le retour sera très hypothétique.

    Je m’interroge toujours sur ces Start Upper qui proposent des « merveilleuses solutions » et promettent quasiment le bonheur, mais qui n’ont pas le moindre souci de l’efficacité et du pragmatisme dans la recherche d’emploi. Ils sacrifient le résultat pour les moyens…. pourtant c’est le résultat qui compte en matière de recherche d’emploi : la candidature a-t-elle été reçue, a-t-elle été lue et traitée, enfin le recruteur a-t-il répondu au DE (de manière standard ou sur mesure)…

    Un DE est un humain — eh oui, ce n’est pas un bot — qui a droit à une dignité, une intégrité et une existence. Pour ces raisons la transparence et l’information sur le fonctionnement de l’algorithme et des bases de données sont nécessaires à tous pour l’acceptation de ces services immatériels.

    L’expérience utilisateur en sera alors meilleure et l’app sera potentiellement une réussite.