Retour en haut
Entrepreneurs

#Delivery Le groupe Monoprix investit dans epicery pour accélérer son développement national

#Delivery : Le groupe Monoprix investit dans epicery pour accélérer son développement national
par

La startup de livraison de produits des commerçants de bouche locaux epicery pourra non seulement livrer les produits bio de Monoprix et Naturalia mais aussi s’appuyer sur le réseau et l’expertise logistique du groupe en région pour déployer son service à l’échelle nationale.

C’est un tournant pour epicery. La startup spécialisée dans la livraison de produits provenant de commerçants de bouche locaux annonce ce jeudi avoir signé un partenariat stratégique avec le groupe Monoprix. Cela permet à la jeune pousse d’enrichir son catalogue avec une sélection de produits bio des magasins Monoprix mais aussi Naturalia, filiale du groupe Monoprix. “Ce partenariat s’inscrit dans la tendance actuelle qui rapproche les acteurs de l’e-commerce alimentaire des réseaux traditionnels de distribution“, se réjouit Édouard Morhange, président d’epicery. Il s’accompagne d’une prise de participation minoritaire de Monoprix au capital d’epicery, dont le montant n’a pas été dévoilé.

À relire : “Il ne faut pas avoir peur de prendre la place que l’on mérite”, Elsa Hermal, cofondatrice d’Epicery

Mais ce partenariat sera aussi l’occasion de passer un nouveau cap pour la startup, celui de l’exentesion de son service à l’ensemble du territoire français. La jeune pousse annonce ainsi son intention de le déployer “courant 2018” au niveau national, en s’appuyant évidemment sur le réseau de distribution de son nouveau partenaire. Fort d’une présence dans 250 villes françaises et d’un service qui assure 2,3 millions de livraisons à domicile par an, Monoprix constitue un allié précieux pour epicery, qui profitera de son expertise logistique en plus de la force de sa marque.

Fondé en 2016 par Elsa Hermal et Edouard Morhange avec l’appui de Marc Ménasé, Epicery fonctionne aujourd’hui comme une marketplace : le consommateur commande directement via la plateforme et se fait livrer dans l’heure comme dans les trois jours à venir, à sa convenance. La jeune pousse, qui bouclait un tour de table de 700 000 euros en octobre 2016, revendique à ce jour près de 300 commerces partenaires, à paris et Lyon.

À relire : KAWA, Epicery, Pickles et MonBanquet, statups foodtech du mois