Retour en haut
Finance

#ConsoCollab Porté par une croissance de 500% de son parc d’utilisateurs, Zenpark lève 6,1 millions d’euros

#ConsoCollab : Porté par une croissance de 500% de son parc d’utilisateurs, Zenpark lève 6,1 millions d’euros William ROSENFELD et Fabrice MARGUERIE
par

Zenpark, spécialiste du parking partagé, annonce avoir bouclé une nouvelle levée de fonds de 6,1 millions d’euros. La startup, dont le nombre de collaborateurs va doubler avant la fin de l'année, veut amorcer son développement à l’international.

Fondé en 2011 par William Rosenfeld, Fabrice Marguerie et Frédéric Sebban, Zenpark se présente comme le premier opérateur de parkings partagés en France. Son crédo : rendre accessible au grand public les parkings privés sous-utilisés (hôtels, supermarchés, entreprises, etc.), au nombre de 7 millions dans les grandes villes européennes, à un tarif 25% inférieur aux prix du marché.

Après une première levée de 1,6 million d’euros en janvier 2015, qui lui permettait de multiplier par quatre sa croissance en moins d’un an, la startup annonce aujourd’hui avoir réalisé un nouveau tour de table de 6,1 millions d’euros auprès de MAIF Avenir et Demeter Partners, mais également du business angel Frederic Mazzella, fondateur de BlablaCar.

zenpark 2

Cette nouvelle levée de fonds va permettre à Zenpark de conforter sa position de leader sur le marché du stationnement partagé français, en densifiant son réseau de partenaires. La jeune pousse envisage de créer 1000 parking partagés supplémentaires d’ici deux ans, dans les 15 plus grandes villes françaises.

L’idée c’est d’instaurer le réflexe Zenpark, en accélérant la production de nos offres, mais aussi en améliorant le parcours utilisateur, aussi bien sur le web, sur mobile que dans les parkings eux-mêmes.

William Rosenfeld, cofondateur de Zenpark

Pour assurer ses ambitions, Zenpark prévoit de doubler ses effectifs, en passant de 20 collaborateurs à une quarantaine d’ici la fin de l’année. La startup a déjà lancé une vague de recrutements, se concentrant avant tout sur les développeurs et les business développeurs.

Enfin, si l’international fait également partie de ses nouvelles priorités, Zenpark n’a pas encore ciblé le premier pays étranger dans lequel il s’implantera.

zenpark

Pour l’instant, on identifie le potentiel de certains pays, comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique ou encore l’Espagne et l’Italie.

William Rosenfeld

En 2015, ZenPark a connu une croissance de 500% de son parc d’utilisateurs, en atteignant les 40 000 inscrits sur son service. La startup, dont le chiffre d’affaires a atteint les 600 000 euros en 2015, revendique désormais un taux d’engagement de 80% de la part de ses membres, avec 1 500 heures de parking vendues par mois.