Retour en haut
Finance

#Cosmétique Merci Handy lève 3 millions d’euros pour s’attaquer à l’Europe

#Cosmétique : Merci Handy lève 3 millions d’euros pour s’attaquer à l’Europe L'équipe de Merci Handy
par

Merci Handy, la marque qui s’est fait connaître avec ses gels pour les mains nettoyants, vient de boucler une levée de fonds de 3 millions d’euros.

La startup Merci Handy a conclu un tour de table de 3 millions d’euros auprès de Otium Capital. Grâce à cette somme, la jeune pousse souhaite s’attaquer au marché européen et devenir une marque d’hygiène connue dans les grands pays d’Europe. Cet investissement a également pour objectif de soutenir l’élargissement de la gamme de produits de la marque.

Merci Handy a été fondée en 2014 par Louis Marty et Roland Jais-Nielsen. La startup revendiquait alors 300 000 euros de chiffre d’affaires. Un an plus tard, il avait plus que triplé. La jeune pousse s’est autofinancée jusqu’à cette première levée de 3 millions. Elle affiche maintenant une équipe de 17 personnes, amenée à grandir, et 3 000 revendeurs dont Sephora, Colette, Douglas, Le Bon Marché et Urban Outfitters.

merci-handy

La jeune entreprise propose actuellement une gamme de quatre produits : un gel main nettoyant, un dentifrice, un brumisateur ainsi qu’un traitement de blanchiment des dents. Merci Handy vient d’ouvrir un e-shop disponible pour toute l’Europe.

Merci Handy en quelques chiffres

  • Juliensanslesmains

    Attention il y a des erreurs dans votre article :

    La société existe depuis 08-08-2012 cela fait donc 4 ans quelle est en service.
    Quant à son chiffre d’affaire les seules informations légales dispo sont pour 2013 à hauteur de 61 800€ avec un déficit de 25 519€

    Pour les années suivantes, la société n’a pas souhaité déclarer ses résultats.

  • Anian

    Je pense que la family joue vraiment à un jeu dangereux….
    Cette boite ne vaut rien, pourquoi s’obstiner à les faire lever ?

    Je pense que ces levées de fond sont vraiment toxiques pour l’eco sytème français.

    Mais bon apparemment la tendance, c’est grosse levée en million puis article sur medium 6 mois plus tard “How I fail my startup”