Retour en haut
Finance

#IoT Drust lève 3 millions d’euros pour son assistant d’aide à la conduite

#IoT : Drust lève 3 millions d’euros pour son assistant d’aide à la conduite Drust s'apprête à commercialiser son boitier AKOLYT
par

Drust, la startup à l’origine du boitier connecté pour les voitures AKOLYT, vient de boucler une levée de 3 millions d’euros. Un premier tour de table qui accompagnera le lancement commercial de son produit, prévu d’ici fin 2016.

Le marché mondial des services associés à la voiture connectée devrait générer 350 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2020, selon un récent rapport de PTOLEMUS ConsultingUn marché grandissant, sur lequel se positionne la startup Drust, créée en 2014 par trois anciens ingénieurs motoristes de PSA Peugeot Citroën. Celle-ci, via son boitier AKOLYT, ambitionne ainsi d’apporter au conducteur des informations et des conseils personnalisés sur sa conduite et la maintenance de sa voiture, du diagnostic moteur aux statistiques de chaque trajet en passant par l’alerte batterie à plat. 

On veut être une porte ouverte sur une nouvelle expérience de conduite

Michael Fernandez, cofondateur de Drust

La jeune pousse, qui déclare pouvoir faire économiser près de 250 euros par an à chaque conducteur, annonce aujourd’hui avoir bouclé une première levée de fonds de trois millions d’euros auprès du groupe Macif, leader français de l’assurance auto, mais également de l’ADEME et de la BPI. Après une campagne de crowdfunding réussie en février 2015, qui lui a permis de vendre plus de 600 boitiers en pré-commande, ce tour de table a deux objectifs principaux :

TRANSFORMER son produit. Le boitier AKOLYT, encore en développement, profitera des retours des premiers utilisateurs tests afin d’évoluer et de préparer au mieux son lancement, d’ici quelques semaines.

RECRUTER de nouveaux talents. La startup, passée de 7 collaborateurs en mars 2015 à 20 aujourd’hui, compte également intégrer 10 nouvelles personnes à son équipe, afin d’accompagner son développement.

drusteam

Le boitier AKOLYT, compatible aujourd’hui avec 85% du parc roulant, sera commercialisé dès la fin de l’année 2016, au départ uniquement en ligne sur le site de Drust. La startup, en discussion avec des revendeurs physiques tels que la Fnac, Boulanger ou encore Feu Vert et Norauto, déclare néanmoins ne pas vouloir pour le moment commercialiser son produit hors internet.

On ira sur le retail lorsque notre produit sera mûr et que les revendeurs seront également assez mûrs pour vendre des objets connectés

Michael Fernandez

Si Drust ne communique pas aujourd’hui sur ses objectifs chiffrés, la jeune pousse dont le boitier est commercialisé 119 euros TTC s’apprête à accélérer la mise en place de partenariats avec des acteurs de l’automobile, à l’image de celui déjà initié avec le groupement de revendeurs de pièces de rechange Flauraud. Elle vise l’international d’ici 2017, alors même que 25% des ventes de sa campagne de crowdfunding ont été réalisées dans le reste de l’Europe.

Drust en quelques chiffres

  • Créé en 2014
  • Fondateurs : Pascal Galacteros, Florent Pignal et Michaël Fernandez
  • Siège : Paris
  • 3 millions d’euros levés