Retour en haut
Finance

#EdTech Klassroom lève plus de 300 000 euros pour son carnet de liaison numérique

#EdTech : Klassroom lève plus de 300 000 euros pour son carnet de liaison numérique Crédit : iStock by Getty Images
par

L’application Klassroom, qui réinvente la relation parents-professeurs avec son carnet de liaison numérique, vient de lever plus de 300 000 euros. La startup va investir davantage dans la R&D pour satisfaire ses ambitions de développement en France et aux États-Unis. 

Parti du constat qu’il ne pouvait en aucun cas suivre en direct la scolarité de sa fille à distance, Damien Rottemberg s’associe en 2014 avec son ami Frank-David Cohen pour créer Klassroom, une application qui réinvente la communication entre les parents et les professeurs. Son ambition : dépasser l’utilisation archaïque du carnet de correspondance, en permettant des échanges instantanés, privés et sécurisés entre les professeurs et les parents, autour de nombreux sujets tels qu’une absence, un retard, ou encore une demande de rendez-vous.

On pense l’école irréformable, mais quand on voit l’engouement de Klassroom chez les professeurs et l’adhésion des parents, on ne peut que se réjouir de cette nouvelle proximité offerte par le digital et s’étonner qu’il ait fallu attendre 2016 pour briser l’ostracisme de la vie en classe

Frank-David Cohen, cofondateur de Klassroom

klassroom

La startup annonce aujourd’hui avoir bouclé une levée de fonds de plus de 300 000 euros sur la plateforme d’investissement participatif SmartAngels ainsi qu’auprès d’Allianz/Idinvest. Une enveloppe qui lui permettra avant tout de renforcer son équipe de R&D pour pouvoir tenir ses engagements auprès de l’éducation nationale. Damien Rottemberg travaillait en effet jusqu’ici seul sur la partie développement technique de l’application.

Klassroom est aujourd’hui fonctionnel dans une quarantaine d’établissements en France et aux Etats- Unis. Il est également déployé dans une dizaine de classes d’enfants autistes, afin d’assurer un meilleur suivi.

Klassroom en quelques chiffres

  • Créé en 2014
  • Fondateurs : Frank-David Cohen et Damien Rottemberg
  • Siège : New-York
  • 300 000 euros levés