Retour en haut
Finance

#Transport Trusk lève 2 millions d’euros pour conquérir Londres avant de s’attaquer à l’Europe

#Transport : Trusk lève 2 millions d’euros pour conquérir Londres avant de s’attaquer à l’Europe iStock by Getty Images
par

Quelques mois après une première levée de 500 000 euros, Trusk, spécialisé dans le transport, à la demande, d’objets lourds et encombrants, annonce une nouvelle augmentation de capital de 2 millions d’euros. 

Via ID – investisseurs de Drivy et Heetch notamment-, mais aussi GFC ou encore TheFamily entrent au capital de Trusk, le spécialiste du transport d’objets lourds et encombrants, qui boucle un nouveau tour de table de 2 millions d’euros.

Créée en novembre 2015 par Thomas Effantin (CEO), Sébastien Tronel (COO), Alexis Ohayon (CPO) et Jonathan Asquier (CTO) , la jeune pousse souhaite remplacer les services traditionnels de location de camionnettes pour les particuliers. Tout se fait en quelques clics sur la plateforme : l’utilisateur n’a qu’à commander une course et réserver l’un des 250 truskers qui viendront dans l’heure, ou à l’horaire de son choix, déménager ce qui l’encombre. Disponible en Île-de-France et à Londres, il est accessible à partir d’un prix imbattable de 29 euros. La société a d’ailleurs déjà réalisé plus de 20 000 courses.

 “Le plus important désormais va être notre vitesse d’exécution pour atteindre les 1000 courses/jour en janvier 2018 et faire décoller le service à Londres” 

Thomas Effantin

Disponible outre-manche depuis novembre dernier, Trusk enregistre pour le moment d’excellentes résultats puisque le nombre de courses réalisées en un mois à Londres est similaire à ce que la jeune pousse à fait à Paris en trois mois. Cette ouveture londonienne, considérée par les fondateurs comme le test ultime du modèle, permettra à Trusk de conquérir plus facilement l’Europe une fois le marché londonien dans la poche.

Après plus d’un an de gestion de la clientèle directement par téléphone, Trusk est également désormais capable de calculer le prix de n’importe quelle course selon le volume des objets, la distance et le temps de manutention. Résultat : il faut aujourd’hui environ une minute pour réserver son Trusk.

Une solution BtoB sur le dernier kilomètre

Le service est également disponible pour les professionnels et plus de 200 magasins utilisent aujourd’hui Trusk. Parmi ses clients, la startup compte par exemple Leroy Merlin, qui a commencé à déployer la solution Trusk dans cinq de ses magasins parisiens.

  Trusk permet à Leroy Merlin de répondre au mieux aux exigences toujours plus fortes des clients sur la livraison du dernier km. C’est un formidable partenaire accélérateur d’innovations et d’agilité pour un groupe comme le nôtre.” 

Stéphanie Hajjar, Directrice Innovation de Leroy Merlin 

Mots clés : fonds, thefamily, transport, trusk, Via ID