Retour en haut
Finance

#Tribune : Accompagner des entrepreneurs est devenu le plus beau métier du monde

#Tribune : Accompagner des entrepreneurs est devenu le plus beau métier du monde
par

Depuis quelques années déjà, l’écosystème entrepreneurial s’étant fortement développé, de nombreuses structures d’accompagnement ont mobilisé et formé leurs équipes pour aider les entrepreneurs à grandir. C’est notamment le cas de Paul Jeannest, directeur du fonds de dotation RAISE, une structure d’accompagnement créée par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières.

C’est avec enthousiasme et passion que je me rends au boulot tous les matins depuis plus de deux ans, ce qui est presque inavouable en 2017, à l’heure où le monde du travail se transforme et cristallise certaines carrières. Mon merveilleux métier, difficilement définissable : aider les jeunes entreprises à grandir.

Depuis quelques années et c’est désormais reconnu partout, on vit en France une explosion de l’écosystème entrepreneurial. De belles histoires qui suscitent de nombreuses vocations. Les entrepreneurs sont les nouvelles stars des millenials et ces derniers préfèrent créer ou rejoindre des jeunes entreprises que des cabinets de conseil ou des grands groupes.

Paul Jeannest

De belles réussites, mais jamais seuls !

Les réussites entrepreneuriales françaises existent notamment car de nombreuses initiatives et personnes ont œuvré aux côtés des entrepreneurs pour les soutenir dans leur démarche et leurs débuts. Ces nouveaux héros de l’accompagnement, en général bienveillants, leur proposent du financement, du temps, un soutien logistique ou technique ou encore de nombreux services pertinents pour les aider à grandir.

Les statistiques ne trompent pas sur l’efficacité de l’accompagnement : en moyenne, 1 entreprise sur 2 n’atteint pas la 6ème année en France. Lorsqu’elles sont accompagnées, on peut constater des taux de pérennité allant jusqu’à 90% chez certains acteurs de l’accompagnement.

Entrepreneurs, ça vaut peut-être le coup de se renseigner !

Une chaine de l’accompagnement qui se consolide avec de nombreux maillons

Depuis fin 2014, j’ai la chance de diriger le Fonds de dotation RAISE. Nous faisons partie de ces acteurs qui soutiennent les entrepreneurs en France et qui considèrent leur accompagnement et leur croissance comme un combat d’intérêt général.

Nous le faisons avec notre propre modèle, nos propres outils et nos propres critères de sélection.

  • Notre modèle d’abord. Nous sommes un fonds de dotation philanthropique, financée grâce à la participation des grands groupes français et d’une équipe d’investisseurs chevronnés, qui acceptent de reverser 50% de leurs bénéfices (merci RAISE Investissement !). Ce business model unique et vertueux nous permet d’accompagner des entrepreneurs sans rien leur demander en retour. Quoi de plus gratifiant ?
  • Nos outils ensuite. Nous proposons aux entrepreneurs des prêts de 100 000 euros à taux 0, sans garantie et avec 2 années de différé. Nous les accompagnons opérationnellement grâce aux nombreux Corporate et experts du réseau RAISE (plus de la moitié du CAC 40 notamment) et sommes à leur écoute pour ouvrir nos carnets d’adresses et trouver des solutions à leurs différentes problématiques.
  • Nos critères de sélection enfin. Nous avons décidé de cibler les Jeunes Entreprises de Croissance au cours de la période des 2-5 ans, sur des problématiques de développement et de gestion de la croissance, au cœur du fameux « tunnel de la mort » où la probabilité de défaillance annuelle est la plus élevée (jusqu’à 25% en année 2).

Ce positionnement nous a permis de susciter pas mal de curiosité et d’enthousiasme auprès des entrepreneurs et de l’écosystème. Nous voilà aujourd’hui pleinement présents dans cet univers.

Résultat des courses après 2 années pleines d’accompagnement ?

  • Quand la croissance française tourne autour de 0, celle des 68 jeunes entreprises que nous avons accompagnées en 2016 est de 91% (de 850k€ de CA à 1,5M€ en moyenne).
  • Quand seulement 5% des entreprises en France comptent plus de 10 salariés, les entrepreneurs que nous avons accompagnés en 2016 sont passés en moyenne de 16 à 24 ETP.

Bien que les meilleurs d’entre eux aient de plus en plus l’habitude d’être aidés, Les entrepreneurs savent nous remercier pour notre engagement à leurs côtes et nous aider, nous aussi, à imaginer des nouveaux outils pour les faire grandir.

La fierté d’être utiles, ensemble

Voilà ce qui fait notre fierté. Nous accompagnons de manière 100% philanthropique des entrepreneurs à grandir, nous sommes payés pour cela et nous leur apportons de la valeur !

Evidemment, nous ne sommes qu’une brique dans ce rouage, et je croise toutes les semaines des « collègues » des autres réseaux, incubateurs, accélérateurs sans qui les entrepreneurs ne seraient probablement pas devenus ce qu’ils sont aujourd’hui.

Ils arborent fièrement le même sourire que moi avec un sentiment prédominant : celui d’aider et de contribuer à quelque chose d’important.

*Etude RAISE et Bain & Company sur l’accompagnement des Jeunes Entreprises de Croissance