Retour en haut
Finance

#Réparation WeFix lève des fonds et recrute 200 nouveaux collaborateurs

#Réparation : WeFix lève des fonds et recrute 200 nouveaux collaborateurs Matthieu Lesieur, Gaspard Konrad et Edouard Menantaud
par

WeFix, spécialiste de la réparation de smartphones et tablettes, annonce l’entrée de Motier (holding animatrice du groupe Galeries Lafayette) à son capital, à l’occasion d’une levée de fonds. Son objectif : ouvrir 100 nouveaux points de ventes en 2017, et recruter près de 200 collaborateurs supplémentaires. 

L’obsolescence programmée, ça vous parle ? Si Gaspard Konrad et Edouard Menantaud se sont lancés le défi de lutter contre la mort planifiée des mobiles et tablettes en lançant WeFix en 2012, il semblerait que les deux entrepreneurs aient trouvé un secteur très porteur. Et pour cause : la jeune pousse, qui s’est d’abord développée sur le marché de la maintenance de flottes mobiles professionnelles avant de pivoter en mars 2015 vers la réparation grand public, a vu son chiffre d’affaires passer de 400 000 à 15 millions d’euros en seulement deux ans.

À relire : Face à l’obsolescence programmée, la résistance s’organise et le business fleurit

Un chiffre impressionnant, accompagné par l’ouverture de 60 points de vente en France, en Belgique et en Allemagne et le recrutement de près de 150 collaborateurs, tous formés en interne. Et WeFix compte ne pas s’en arrêter là : la startup annonce aujourd’hui avoir bouclé une levée de fonds majeure auprès de plusieurs investisseurs, parmi lesquels Motier, la holding animatrice du groupe Galeries Lafayette, mais aussi Frédéric Jousset et Olivier Duha, fondateurs de Webhelp.

wefix

Une opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, qui permettra à WeFix d’assurer son développement hexagonal avec l’ouverture de 100 nouveaux points de vente “dans des centres commerciaux à fort potentiel ainsi qu’au sein du réseau Galeries Lafayette”, mais aussi de doubler ses effectifs, en recrutant 200 personnes supplémentaires, en majorité des managers et des techniciens, qui seront tous formés en interne.

Enfin, l’entreprise prévoit de développer une nouvelle offre. Baptisée “Buy, Use, Sell, Fix”, celle-ci permettra à ses utilisateurs d’acheter directement un smartphone reconditionné via WeFix, pour un prix jusqu’à 40% inférieur aux tarifs pratiqués pour un appareil neuf. “WeFix proposera également un nouveau service à ses clients, le rachat de leurs anciens appareils”, conclut la startup, dont les fondateurs restent actionnaires majoritaires.