Retour en haut
Finance

#E-Commerce vente-privee devient l’actionnaire majoritaire de la startup Le Petit Ballon

#E-Commerce : vente-privee devient l’actionnaire majoritaire de la startup Le Petit Ballon Jacques-Antoine Granjon, fondateur de vente-privee et Martin Ohannessian, cofondateur de Le Petit Ballon
par

Le géant de l’e-commerce réalise une prise de participation majoritaire, d’un montant non dévoilé, dans la startup qui propose un abonnement à une box de vin. Le Petit Ballon reste indépendant et dirigé par l’équipe en place.

C’est un rapprochement stratégique. vente-privee, leader de la vente de vin en ligne, annonce ce jeudi une prise de participation majoritaire dans la startup Le Petit Ballon, qui propose depuis 2011 une box viticole via un abonnement mensuel. “Ce partenariat ouvre de nouvelles perspectives de croissance dans le secteur du vin, affirme Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Vente-Privée. Il s’inscrit dans notre vision long terme de l’entreprise, et va nous permettre d’offrir une expérience de shopping toujours plus innovante à nos membres.” De son côté, Martin Ohannessian, cofondateur du Petit Ballon, estime que “l’arrive?e de vente-privee comme actionnaire du Petit Ballon ouvre un nouveau chapitre dans notre aventure entrepreneuriale. Nous partageons la même vision du futur du vin“. L’entrepreneur précise toutefois que “Le Petit Ballon restera indépendant“. Ses trois associés (Clément Thibault, directeur général, Jean-Michel Deluc, maître sommelier et Matthieu Lesne, directeur du développement) restent d’ailleurs à la tête de l’entreprise.

Le Petit Ballon

Grâce à ce partenariat, vente-privee pourra renforcer son offre pour ses 30 millions de membres français avec notamment une sélection de vins produits par des vignerons plus confidentiels. Grâce à la connaissance des cépages de l’équipe du Petit Ballon, le contenu mis à disposition des membres pour les guider dans leur choix sera enrichi sur le site, avec la création d’un label Petit Ballon.

De son côté, Le Petit Ballon, qui compte aujourd’hui 60 000 membres, bénéficiera du trafic du site vente-privee (4,5 millions de visiteurs par jour) et testera des ventes événementielles en ligne. Un défi pour la startup qui a écoulé 1 million de bouteilles en 2016, contre cinq fois plus pour vente-privee. Une manière se se confronter à des volumes de vente plus importants pour anticiper sereinement sa croissance, à la fois en France et à l’international. 

  • Franck Brunet

    Entrepreneurs, indépendants, acteurs du MLM et infopreneurs, investisseurs :
    Quel est le meilleur “spot” en Europe pour créer sa société et lancer son business ?
    ….http://societe-france-irlande.com