Retour en haut
Finance

#FinTech Finamatic lève 800 000 euros et fait entrer Thierry Petit à son capital

#FinTech : Finamatic lève 800 000 euros et fait entrer Thierry Petit à son capital
par

Finamatic, plateforme d’identification des dispositifs d’aide au financement et d’accompagnement dans la constitution des dossiers, souhaite étoffer ses équipes et améliorer l’expérience utilisateur de son produit.

La marketplace de financements publics et privés Finamatic vient de boucler une levée de fonds de 800 000 euros auprès de prestigieux business angels : Thierry Petit (ShowroomPrivé), Igor Schlumberger (PrestaShop) ou encore Jérôme Frank et Olivier de Trogoff. Grâce à cet apport au capital, elle souhaite étoffer ses équipes et développer sa R&D pour “renforcer le caractère intuitif de sa plateforme“. “Avec cette levée de fonds, nous comptons poursuivre notre développement et devenir un référent de la FinTech, une solution technologique d’utilité publique pour tous les porteurs de projet“, précise Clément Boulais, associé de Finamatic.

Finamatic aide les startups, PME et TPE à identifier les aides au financement auxquelles elles peuvent prétendre et à constituer leurs dossiers. Elle référence désormais plus de 2000 dispositifs de 320 organismes publics et privés. Elle a déjà convaincu quelque 500 startups clientes, de Leetchi à Tiller. “Nous redonnons le pouvoir aux entrepreneurs en vulgarisant l’accès aux financements, en leur transmettant les clés techniques et stratégiques des dispositifs afin qu’ils soient souverains dans leurs démarches, explique Clément Boulais. 3000 entreprises clientes sont visées sur l’année 2018, ce qui contribuera à la création de plus de 15 000 emplois. Un challenge d’envergure.

Fondée en août 2015 par Axel Dreyfus, Benjamin Dresner et Cédric Nicolas, l’équipe dirigeante a été renforcée en 2017 par trois nouveaux associés : Clément Boulais (ex-Leetchi-Mangopay), Pierre-Edouard Juin et Alexis Dueymes (ex-Leetchi). “Nous travaillons depuis plus d’un an avec le SGMAP, fer de lance de la simplification des démarches administratives, afin de permettre une accélération dans les demandes d’aide, souligne Axel Dreyfus. Nous souhaitons nous rapprocher des acteurs économiques régionaux pour diffuser notre innovation au sein des territoires, DOM TOM inclus.

Finamatic en quelques chiffres

  • Créée en 2015
  • Fondateurs : Benjamin Dresner, Axel Dreyfus et Cédric Nicolas
  • Siège : Boulogne-Billancourt
  • 800 000 euros levés depuis la création
Mots clés : finamatic, Fintech