Retour en haut
Finance

#Exclu HeyTeam lève 350 000 euros pour vous aider à intégrer au mieux vos nouveaux collaborateurs

#Exclu : HeyTeam lève 350 000 euros pour vous aider à intégrer au mieux vos nouveaux collaborateurs
par

HeyTeam lève 350 000 euros auprès de huit business angels pour développer son logiciel d’onboarding, qui permet de préparer et d’intégrer l’arrivée des nouveaux employés au sein de l’entreprise.

Fort du constat que les entreprises actuelles subissent de plus en plus de turn-over, en particulier sur la tranche des 18-35 ans qui restent deux fois moins longtemps que leurs prédécesseurs, Nathaniel Philippe  a fondé HeyTeam en 2017. Son idée : accompagner l’arrivée et l’intégration des nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise, grâce à une plateforme simple d’onboarding, qui permet d’automatiser plusieurs tâches inhérentes aux premiers jours d’intégration d’un talent dans une entreprise. 

Si 80% des entreprises ont un programme d’onboarding en place, pour 80% d’entre elles, ce processus n’est pas optimisé.  Il y a donc une marge de manoeuvre importante afin de proposer une meilleure expérience au nouvel arrivé

Nathaniel Philippe, fondateur et CEO de HeyTeam

Le nouveau salarié peut ainsi se connecter sur un espace personnel, et ce avant même son arrivée, afin d’obtenir plus de renseignement sur son nouveau poste comme son planning, la création de son compte mail, de son compte Slack ainsi que d’autres outils software indispensables pour son nouveau travail. La plateforme propose également de déposer des fichiers administratifs comme l’IBAN, la carte de sécurité sociale afin de faciliter les tâches juridiques pour l’entreprise. 

staffheyteam

La jeune pousse, encore au stade de beta test, annonce aujourd’hui avoir bouclé une première levée de fonds de 350 000 euros auprès de huit business angels. De quoi lui permettre d’accélérer le développement de son logiciel d’onboarding, afin d’offrir la meilleure expérience possible à ses utilisateurs. Pour le moment, HeyTeam travaille en test avec 15 entreprises qui testent sa solution, parmi lesquelles Koober, Diplomeo, Applidium filiale de FaberNovel, l’agence fifty-five ou encore Le Collectionist. Elle prévoit d’élargir sa liste de beta testeurs d’ici septembre 2017, et invite toute entreprise intéressée à s’inscrire sur la liste d’attente ici. Enfin, la startup aujourd’hui composée de six personnes, prévoit d’accueillir quatre nouveaux salariés d’ici la fin d’année.