Retour en haut
Finance

#FoodTech Feed lève 3 millions d’euros et recrute une vingtaine de collaborateurs

#FoodTech : Feed lève 3 millions d’euros et recrute une vingtaine de collaborateurs
par

Feed, spécialiste de la smart food, lève 3 millions d’euros. La startup prévoit de recruter une vingtaine de nouveau collaborateurs ces prochains mois pour accélérer son développement en Europe. 

Avec plus de 9 milliards d’individus sur terre d’ici 2050, le secteur alimentaire doit faire face à de nombreux défis : nourrir tout le monde, d’une part, tout en garantissant une qualité des produits, mais aussi en s’adaptant aux contraintes de temps de plus en plus marquées de certaines populations. Une problématique à laquelle s’attaque Anthony Bourbon depuis 2016. Avec Feed, il développe des repas complets et équilibrés, élaborés par des chefs cuisiniers, des médecins nutritionnistes et des ingénieurs agroalimentaires et distribués dans des formats pratiques adaptés aux personnes actives: bouteilles, barres, shakers, etc. 

 Notre objectif n’est pas de se substituer à l’alimentation traditionnelle, mais plutôt d’apporter une alternative ponctuelle, pratique et saine, pour les personnes qui n’ont pas le temps, la possibilité, ou même l’envie, de préparer un repas « classique »

Anthony BOURBON, Fondateur et CEO de Feed

feed

Commercialisés depuis janvier 2017, sur Internet puis dans plus de 50 magasins Franprix en France, les produits Feed devraient connaitre un nouvel élan ces prochains mois. La startup, qui levait 500 000 euros en février dernier, annonce aujourd’hui avoir bouclé un nouveau tour de table de 3 millions d’euros auprès de son investisseur historique Senseii Ventures, mais aussi des fonds OTIUM, Kima Ventures et de plusieurs business angels dont Hubert Patricot et Guillaume Gibault. 

À relire : Feed lève 500 000 euros pour nourrir les plus pressés

Une opération qui permettra à Feed d’accélérer son développement en France, puis en Europe, en recrutant notamment une vingtaine de nouveaux collaborateurs ces prochains mois. 

Les perspectives de développement sont immenses et nous sommes très heureux de pouvoir accompagner Anthony dans son projet

Antoine Fine, partner OTIUM en charge de l’équipe Consumer

Feed prévoit également d’intensifier sa R&D, afin de lancer prochainement de nouvelles gammes de produits,  pour créer de nouvelles gammes vegan, sans gluten, sans lactose, sans OGM, et sans noix. 

À relire : Feed, une boisson nutritive qui remplace un repas complet

Feed en quelques chiffres

  • Créé en 2016
  • Fondateur : Anthony Bourbon
  • Siège : Paris
  • 3,5 millions d’euros levés depuis sa création
Mots clés : feed, foodtech, Zenly