Retour en haut
Finance

#MaddyMoney Les startups françaises ont levé 60 millions d’euros du 20 au 26 janvier

#MaddyMoney : Les startups françaises ont levé 60 millions d’euros du 20 au 26 janvier
par

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 20 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 60 millions d’euros.

Après une semaine prolifique la semaine dernière, le total des levées annoncées par les startups françaises revient à la normale. Cette semaine, 20 opérations ont permis aux jeunes pousses tricolores de lever 60,95 millions d’euros. Soit… moins de la moitié du montant rassemblé la semaine dernière !

Avec un tour de table à 20 millions de dollars (16,5 millions d’euros), l’éternelle surprise Heetch prend la première place du classement des levées les plus importantes de la semaine. Félix Capital, Via ID, Alven Capital et Indinvest Partners renouvellent leur confiance au petit poucet de la mobilité qui a un appétit d’ogre : cette levée doit lui servir à aller chercher la place de leader du VTC en Europe, pour l’instant dévolue à Uber, en difficulté dans plusieurs capitales.

La BioTech AlzProtect prend la deuxième place avec une levée de 14 millions d’euros réalisée auprès de Xerys Gestion, l’université de Lille, Finovam et Nord France Amorçage. La startup pourra ainsi financer le développement de la phase II de son médicament permettant de freiner l’évolution des maladies neurogénératives, comme la maladie d’Alzheimer… voire d’inverser le processus en restaurant la croissance des connexions entre les neurones.

Et c’est encore une BioTech qui rafle la troisième place du podium : Gecko Biomedical a décroché un financement de 6 millions d’euros de bpifrance dans le cadre du programme d’investissements d’avenir. La startup a développé une plateforme de polymères permettant la reconstruction des tissus.

Le secteur de la mobilité a été particulièrement dynamique cette semaine. En plus de l’opération bouclée par Heetch, les levées de Vroomly (2 millions d’euros) et Geovelo (600 000 euros) attestent des transformations à l’oeuvre dans le secteur.

Entreprise Montant (millions d’€) Secteur  
Heetch 16,5 Mobilité Lire l’article
AlzProtect 14 BioTech Voir le site
Gecko Biomedical 6 BioTech Voir le site
Saagie 5 Big Data Lire l’article
Yousign 3 LegalTech Voir le site
Smile & Pay 2,5 FinTech Voir le site
Agronergy 2 Energie Voir le site
Vroomly 2 Mobilité Voir le site
Elistair 2 Drones Voir le site
Tesalys 1,5 GreenTech Voir le site
Twil 1,5 FoodTech Voir le site
Move in Med 1,35 MedTech Voir le site
Prototypo 0,7 Software Voir le site
Agora Place 0,6 GreenTech Voir le site
Geovelo 0,6 Mobilité Voir le site
Kazoart 0,6 Art Voir le site
Luneale 0,6 BeautyTech Voir le site
Mip Robotics 0,5 Robotique Voir le site
Click&Boat NC EcoCollab Voir le site
Kiwibook NC Retail Voir le site
Total 60,95    

Autres actualités financières

  • Akeneo rachète le spécialiste israélien de l’intelligence produit Sigmento.
  • VizEat devient Eatwith et met la main sur la startup britannique Grub Club.
  • BeMove rachète DegroupTest et DegroupNews.
  • Seventure Partners mène le tour de 35 millions de dollars du Californien Zipongo.
  • La startup Front, fondée par des Français, lève 66 millions de dollars (53,7 millions d’euros).
  • La banque française d’affaires GP Bullhound a sécurisé un closing de 65 millions d’euros pour son fonds IV.

Dans quels projets investir ?

Zéphyr Solar est une startup qui propose un ballon photovoltaïque pour venir en aide aux personnes sinistrées. Il permet d’accéder immédiatement à une énergie propre et durable couplée à des services opérationnels sur des terrains isolés. L’innovation s’adresse aux grandes ONG intervenant dans l’urgence humanitaire au travers de plateformes de distribution spécialisées. L’objectif de 500 000 euros est déjà atteint.

SOUTENIR ZÉPHYR SOLAR

Le Projet CRAC est porté par des étudiants du Master 1 Cancer de l’Université de Lyon 1. Ils planchent sur l’utilisation thérapeutique de casques de réalité virtuelle dans les pathologies cancéreuses. En effet, l’immersion des patients dans une réalité alternative permet de les apaiser, notamment avant un acte de chirurgie. D’autres usages sont actuellement étudiés. Objectif ? 1500 euros.

SOUTENIR LE PROJET CRAC