Retour en haut
Levée de fonds

#Booking Privateaser lève 500 000 euros pour étendre son service aux entreprises

#Booking : Privateaser lève 500 000 euros pour étendre son service aux entreprises
par

La startup Privateaser vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de Yvan Wibaux, cofondateur d’Evaneos et du fonds d’investissement Kerala Ventures, spécialisée de l’accélération early stage (qui a notamment investi dans Doctolib, Hopwork, AdotMob…).


Lancée il y a 16 mois par Nicolas Furlani, Raphaël Kolm et Alexandre Paepegaey, la plateforme Privateaser s’affiche comme une solution simple et accessible pour permettre à tout le monde de réserver un bar ou un restaurant. La jeune pousse permet d’organiser des événements de groupe en réservant ou en privatisant les lieux les plus adaptés, 100% en ligne et ce, gratuitement.

Aujourd’hui, plus de 600 bars, restaurants et lieux de fête sont présents sur la plateforme de réservation. En 2015, ils ont rassemblé plus de 200 000 participants, générant ainsi pour les établissements partenaires, un volume d’affaires total de 6 millions d’euros. Depuis quelques mois, Privateaser n’arrête plus sa croissance, avec 10 fois plus de réservations réalisées en janvier 2016 par rapport à janvier 2015, dépassant ainsi de plus de 40% son objectif fixé 12 mois plus tôt.

Une réussite qui a séduit Yvan Wibaux, cofondateur d’Evaneos et le fonds d’investissement Kerala Ventures, spécialiste de l’accélération early stage qui ont participé au tour de table à hauteur de 500 000 euros. Les objectifs de la startup sont cette fois-ci de conquérir le marché des événements d’entreprise en déployant une nouvelle offre BtoB, et d’accélérer la croissance de son offre initiale de réservation de bars. A l’heure actuelle, seulement 20% des réservation reçues par Privateaser sont des demandes d’entreprises, telles que des afterworks, soirées clients, team building, célébrations professionnelles, etc…

Ce marché BtoB (estimé à 8 milliards d’euros) semble très réceptif à la simplicité et la fiabilité de la plateforme Privateaser, et serait encore mal adressé par la concurrence. Pour Nicolas Furlani, CEO de Privateaser, il est clair qu’il représente une nouvelle source de valeur où mettre à profit le large catalogue d’établissements partenaires : “Les entreprises veulent reprendre la main sur l’organisation de leurs journées et soirées d’entreprise. Elles veulent trouver facilement le meilleur lieu, disponible et dans leur budget. Souvent la même personne qui, par exemple, a utilisé Privateaser précédemment pour fêter son anniversaire“.



  • Nicolas Furlani

    Merci à l’équipe de Maddyness pour ce bel article ! On a hâte de vous aider pour vos prochains événements.