Retour en haut
Innovation

#PitchMyChurch : 4 startups se lancent pour transformer l’Eglise par le numérique

#PitchMyChurch : 4 startups se lancent pour transformer l’Eglise par le numérique
par

On connaissait “Pitch Don’t Kill My Vibe” de TheFamily, voilà #PitchMyChurch organisé par Eglise & Innovation Numérique. Pour cette première édition, quatre startups/projets s’étaient donnés rendez-vous pour présenter leur application mobile devant plus de 450 personnes. Un événement diffusé en direct sur la chaîne de télévision KTO. L’Eglise catholique serait-elle en pleine disruption ?


Hozana : inviter ses proches à prier avec vous

Créé il y a un an déjà, le projet Hozana compte aujourd’hui 76 000 inscrits sur son site internet. Thomas, son fondateur, a souhaité présenter son projet à l’occasion de la sortie de son application mobile qui sera disponible à partir du 10 février (date marquant le début de la période du Carême). Actuellement composée de 5 membres permanents, l’équipe Hozana se donne une ambition simple : aider chacun à prier chaque jour.

L’idée est d’inviter, depuis l’application, ses proches et ses amis à prendre l’habitude de prier ensemble, alors même que le groupe ne se trouve pas au même endroit géographiquement : « la communion des saints, version 2.0 ».

Développée par des bénévoles – qui ne sont pas tous croyants -, l’application a fédéré une équipe complémentaire qui s’est rencontrée lors de deux hackathons. A ce jour, plus de 14 000 personnes se sont pré-inscrites sur la liste d’attente pour être notifié du lancement de l’application mobile.



Pour en savoir plus : appli.hozana.org

Entourage : La technologie positive au service de l’intégration sociale

Afin de re-créer le lien social des personnes qui vivent dans la rue, Entourage a souhaité structurer et cartographier les maraudes de quartiers. Ainsi, les maraudeurs ne peuvent passer deux fois de suite dans la même rue pour mieux se concentrer sur les zones peu visitées.

A la tête d’Entourage, on retrouve Jean-Marc Potdevin (business angels, passé par Yahoo, Viadéo et Critéo). Auteur du livre “Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vu : l’expérience mystique d’un business angel”, l’homme imagine le développement de son application mobile en deux phases :

  • 1ère: phase : inscription des équipes de maraudes déjà existantes (confessionnelles ou non)
  • 2ème phase (d’ici 3 mois) : pour le grand public afin d’aller collectivement au contact des plus démunis en étant aidé par les utilisateurs aguerris de la première phase.

Aujourd’hui, le projet est géré par l’association Entourage, qui est à but non lucratif. Son fondateur avoue ne pas se poser trop de question sur le business model pour le moment « soit ça fonctionne et on trouvera une solution pour que ce soit viable économiquement, soit ça ne fonctionne pas et on ne se posera pas la question. »



Pour en savoir plus : www.entourage.social

La Quête : dématérialiser & défiscaliser la quête en direct

La proposition de valeur de l’application La Quête est plus que simple : participer à la quête lors de l’office et également au Denier en dématérialisant le don. Pour lancer son pitch, Paul Tréhard a habilement posé deux questions à l’assemblée :

  1. Qui a de la monnaie dans sa poche ?
  2. Qui à son téléphone dans sa poche ?

Il n’en fallait pas plus pour convaincre le public présent, mais il a enfoncé le clou en demandant : quelle signification donner à l’acte d’offrande, alors qu’il s’agit de vider ses poches à la quête ? A travers une application mobile, il devient alors possible de faire de cette offrande un geste réfléchi :

  1. L’utilisateur télécharge l’application et complète ses informations bancaires
  2. L’utilisateur enregistre le nom de la paroisse où il se rend habituellement ou l’église la plus proche via un système de géolocalisation
  3. Le don est effectué
  4. L’utilisateur reçoit un reçu fiscal de la part de la paroisse

L’application veut offrir à terme quatre possibilités de don, pour répondre à tous les usages, imaginées en partenariat avec les acteurs paroissiaux et diocésains :

  • Programmer un don automatique (quête pour une paroisse ou denier du culte)
  • Donner avec l’ensemble des fidèles en montrant son téléphone lors de la quête
  • Donner à la fin de la messe sur le parvis
  • Donner à sa paroisse en cas d’absence à l’office

Pour en savoir plus : www.appli-laquete.fr

GeoConfess : le « Uber » de la confession

Une bonne startup doit répondre à un problème clairement identifié et avoir une bonne anecdote à raconter. En l’occurrence, Tanguy Levesque, son fondateur, a eu l’idée de ce service suite à une dispute avec sa femme sur un lieu de vacances : rapidement, il cherche un lieu de confession autour de lui. C’est pour répondre à ce problème qu’il a créé Geoconfess dont la proposition de valeur est donc de permettre la mise en relation d’un prêtre et d’un croyant afin de se confesser partout.

Actuellement en pleine construction d’une campagne de financement participatif, Tanguy a pour ambition de proposer ce service à toute personne souhaitant se confesser hors de sa paroisse habituelle : en vacances, lors de déplacements professionnels ou lorsque l’on est un étudiant Erasmus à l’étranger par exemple. En bonne alliée, l’application mobile permettra même à ses utilisateurs de bénéficier d’une anti-sèche de confession.

En savoir plus à propos de Pitch My Church