Retour en haut
Innovation

#Infographie D’Issy-les-Moulineaux à Dijon, quelles sont les villes françaises les plus smart ?

#Infographie : D’Issy-les-Moulineaux à Dijon, quelles sont les villes françaises les plus smart ? Crédit : L'Usine Nouvelle
par

Rendre les villes moins énergivores, plus agréables à vivre, plus sûres : nombreux sont les enjeux auxquels la smart city permet de répondre. En France, cette démarche s’accélère à mesure que la pression démographique se fait plus intense en ville. Où en sommes-nous ? Quelles sont les villes les plus dynamiques dans l’Hexagone ? Le point en infographie.

Qui sont les champions de la smart city à la française ? Dans une infographie réalisée pour le NexityLab, Maddyness présente les villes les plus avancées en la matière dans l’Hexagone. Et les premiers de la classe ne sont pas forcément ceux que l’on croit… En effet, sur les 25 villes et communes qui développent des services intelligents, 23 ont moins de 250 000 habitants. L’avantage est donc aux villes moyennes plutôt qu’aux grandes métropoles.

À relire : La ville intelligente, un futur big brother ?

C’est pourtant bien Lyon qui prend la première place du classement. Entre développement des smart grids et construction d’Hikari, un îlot de trois bâtiments à énergie positive, la métropole a multiplié les initiatives intelligentes. Au total, elle a investi 340 millions d’euros, en partenariat avec le secteur privé, dans la smart city. De quoi lui valoir la 10ème place au classement des villes européennes les plus intelligentes, réalisé par le Parlement européen en 2015.

De la piscine feng shui à l’open data

Derrière, Nantes et Montpellier complètent le podium, tandis que Lille et Dijon se classent respectivement cinquième et sixième. Seule représentante de la région parisienne, la ville d’Issy-les-Moulineaux échoue au pied du podium. Cette dernière a lancé ces dernières années plusieurs chantiers pour se modifier en profondeur. L’écoquartier du Fort d’Issy est sorti de terre et la ville a également investi dans une piscine feng shui et une école construire en paille et en bois, plus durables.

À relire : La ville intelligente, futur ghetto de riches geeks ?

L’ouverture de leurs données, la mise en place d’un wifi public ou encore la création d’une plateforme participative font partie des initiatives plébiscitées par les villes qui se lancent dans la smart city. Mais rendre les villes plus intelligentes, c’est aussi développer l’e-administration pour faciliter les démarches des concitoyens, multiplier les fablabs et mettre en place un mobilier urbain de communication. Au total, ces innovations font économiser 9,2 milliards d’euros aux collectivités, une somme non négligeable en période de disette budgétaire…

Infographie Nexity smart city