Retour en haut
Innovation

#OpenInno Visite guidée du 39BIS, le nouveau laboratoire de Sanofi en France dédié à la e-santé

#OpenInno : Visite guidée du 39BIS, le nouveau laboratoire de Sanofi en France dédié à la e-santé
par

Rendre la e-santé accessible au plus grand nombre : c’est l’ambition portée par Sanofi, qui lance aujourd’hui le 39BIS, un des premiers laboratoires dédié à la e-santé en France, situé sur son campus Val de Bièvre, à Gentilly.

Au croisement d’un lieu d’inspiration, de co-création et d’expérimentation, cet espace unique sera pour l’entreprise un accélérateur de solutions innovantes pour les patients et les professionnels de santé. Sa particularité ? Le 39BIS favorise l’intelligence collective en lien avec l’écosystème français en e-santé. Rencontre avec Isabelle Vitali, Directeur Innovation et Business Excellence de Sanofi France et deux startups partenaires du lieu : dmd Santé et Umanlife.

Loin de se positionner comme un énième incubateur, le 39BIS a pour vocation de promouvoir l’idéation et la co-création jusqu’au développement de solutions e-santé concrètes”, explique Isabelle Vitali. En s’appuyant sur l’ancrage santé et innovation de Sanofi en France, ce laboratoire va être l’occasion de croiser les synergies en mobilisant différents types d’acteurs. Professionnels de santé, représentants de patients, startups, étudiants ou encore grands groupes.

Un lieu ouvert pour faire converger l’écosystème innovation autour de la e-santé

Pour construire ce laboratoire, Sanofi s’est appuyé sur un solide réseau de partenaires externes rassemblant des acteurs aux expertises complémentaires tels que Altran, Cognizant, dmd Santé, France eHealth Tech, Schoolab ou encore Umanlife. La logique est inclusive et d’autres acteurs rejoignent progressivement la communauté. Pour le Dr Guillaume Marchand, co-Fondateur & Président de dmd Santé et Président de France eHealth Tech, le 39BIS intègre deux qualités indispensables à sa pérennité et son bon usage : sur le plan humain d’abord, il est le fruit de la réflexion de personnes motivées et motivantes, qui ont une vraie vision de l’offre innovante comme des besoins de leurs collaborateurs en interne”. Il est également situé au cœur du bâtiment de Sanofi pour ne pas être une vitrine marketing sans visiteur, mais bien un lieu de passage et de découverte”, souligne-t-il. 3000 collaborateurs sont en effet présents sur le campus et pourront – en libre accès – suivre et participer à la démarche d’open innovation du groupe.

Alexandre Plé, fondateur de la start-up Umanlife voit dans le 39BIS une opportunité unique de rencontrer, d’échanger et d’imaginer ce que sera la santé de demain. Pour lui, au-delà de la mise à disposition de locaux, le 39BIS agit comme un facteur de crédibilité auprès de ses prospects et lui permet d’envisager un déploiement et une construction de nouveaux outils.

3 espaces pour faire avancer la e-santé

Les 170 mètres carrés modulables du 39BIS se décomposent aujourd’hui en 3 espaces : un showroom et une agora pour s’inspirer, un espace d’idéation pour co-créer et un espace de prototypage pour expérimenter et tester en amont la valeur d’usage des e-solutions. Des espaces qui vivront toute l’année, et dont les premiers mois de programmation ont déjà été soigneusement élaborés en amont.

Nous souhaitions ouvrir le 39BIS à condition d’avoir une offre de services étoffée. Ainsi, nous disposons déjà de partenaires internes et externes, de projets concrets et d’une programmation bien définie

Isabelle Vitali, Directeur Innovation et Business Excellence de Sanofi France.

À travers son showroom, Sanofi souhaite tout d’abord faire découvrir sa démarche d’open innovation mais aussi mettre en lumière d’autres acteurs qui contribuent activement à faire avancer la e-santé en France. Il peut s’agir de PME, de startups, de grands groupes, l’idée étant de susciter la curiosité de l’écosystème du groupe et des acteurs de l’e-santé afin de leur faire découvrir les dernières innovations. Parallèlement, l’agora du 39BIS donnera lieu à de nombreuses rencontres et échanges avec des acteurs – startups, experts et industriels – qui ne sont pas nécessairement issus du secteur pharmaceutique mais impliqués dans l’innovation e-santé.

De son côté, l’espace d’idéation du lieu proposera de nombreuses activités concrètes et utiles aux collaborateurs Sanofi, s’inspirant des modes de travail des startups. Ils pourront ainsi apprendre les méthodes de design thinking ou encore celles du lean startup, les nouveaux processus d’idéation, ou encore l’art du pitch pour booster leurs projets.

Enfin, l’espace de prototypage permettra de passer rapidement de l’idée au prototype. Une façon de faire vivre concrètement l’expérience du “test and learn”. À disposition : une imprimante 3D, des ordinateurs équipés de logiciels performants et du matériel de conception et de fabrication. Prototypage simple d’App, réalité virtuelle, les nouvelles technologies seront accessibles. Isabelle Vitali précise que “ce qui compte avant la technologie, c’est la valeur d’usage. C’est seulement après avoir identifié le besoin auquel nous souhaitons répondre que nous nous tournons vers telle ou telle technologie”.

Isabelle Vitali est convaincue que la France présente de nombreuses qualités pour réussir dans le domaine de la e-santé : “nous formons parmi les meilleurs mathématiciens, ingénieurs et médecins au monde, nos startups enregistrent un dynamisme record et nous disposons de données de santé colossales”. Pour la Directrice Innovation de Sanofi, les principaux défis de la médecine du futur en France reposent dans notre capacité à créer des synergies et des solutions centrées sur la valeur d’usage. Sanofi semble ainsi poser sa pierre à l’édifice avec un nouvel outil d’intelligence collective au service des patients et des professionnels de santé.

Maddyness, partenaire média du groupe Sanofi

Direction Communication France 7000019261 – 12/2017