Maddyness

Les green hackers d’Agricool lèvent 4 millions d’euros pour installer 75 containers de fraises en 2017

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Les green hackers d’Agricool lèvent 4 millions d’euros pour installer 75 containers de fraises en 2017

Pepper Pepper Pepper
351 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 23 novembre 2016 / 00H00 - mis à jour le 11 mars 2018

Les cooltivateurs d’Agricool annoncent une levée de 4 millions d’euros pour installer 75 containers de fraises dans le Grand Paris et innover avec de nouvelles cultures. 

C’était une levée que l’on suivait comme le lait sur le feu. Daphni l’avait murmuré lors du lancement officiel de son fonds, Agricool était en train de lever et ils étaient de la partie. Aujourd’hui, c’est avec un post Medium que l’équipe d’Agricool annonce sa levée de 4 millions d’euros, auprès de Daphni donc mais aussi de Henri Seydoux (Parrot) et de Jean-Daniel Guyot, fondateur de Trainline.

La mission d’Agricool n’est pas banale, « nourrir la planète avec des fruits et des légumes qui ont du goût, cultivés sans pesticides et produits localement », explique Guillaume Fourdinier, le cofondateur dans son billet. Et il faut dire que depuis 2015, les fraises d’Agricool intriguent, et mettent l’eau à la bouche. Cultivées à la verticale, dans des containers tempérés posés en pleine ville qui ont tout du labo d’expérimentation, les cultures de fraises sont baignées de lumière violette et reçoivent la juste dose d’eau pour pousser et s’épanouir, sans pesticides.

agricool4

Le premier container posé à côté du parc de Bercy à Paris fin 2015 fut un succès marketing. Il faut dire que tout est bien rôdé depuis le début. Le storytelling est parfait : passés par l’Edhec et l’IESEG, provenant tous les deux de familles d’agriculteurs, Gonzague Gru et Guillaume Fourdinier décident un jour de faire pousser des fraises dans leur appartement, et ça fonctionne ! Ils décident alors de poursuivre leur aventure dans la ferme des parents de Gonzague pour construire leur premier « Cooltainer » qui sera installé quelques mois plus tard en plein Paris, suscitant l’engouement de tous.

Si l’aventure intéresse les médias comme la ville de Paris, les imprévus s’enchaînent. « Insectes, eau, électricité, température…? tous les acteurs de notre pièce improvisaient chaque jour, nous obligeant à gérer des situations inattendues. Notre premier container n’était pas parfait du tout!« , explique ainsi Guillaume. Ils savent alors qu’il leur faudra de nouvelles personnes et des cracks de l’agronomie pour sortir un prototype parfait. En un an ils en ont recruté 30. Et aujourd’hui, après un an de R&D dans un entrepôt de 1500 mètres carrés à améliorer leurs petits champs des villes, 3 containers viables et profitables sont sortis de terre.

Mais ils ne sauraient s’arrêter en si bon chemin. En 2017, l’équipe d’Agricool entend bien inonder le Grand Paris de ses fraises urbaines, mais pas que. Deux autres cultures, de fruits ou de légumes, sont à l’étude. Cet apport permettra en tout cas de commencer la production industrielle des cooltainers en début d’année, pour en installer 75 dans le Grand Paris  et distribuer 91 tonnes de fraises.

Par

Anais Richardin

23 novembre 2016 / 00H00
mis à jour le 11 mars 2018
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge