Maddyness

Les startups françaises ont levé 158 millions d’euros du 2 au 8 juin 2018

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Les startups françaises ont levé 158 millions d’euros du 2 au 8 juin 2018

Pepper Pepper Pepper
4784 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 08 juin 2018 / 13H00

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 23 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 158 millions d’euros.

Encore une semaine faste

Montant
158,05
nb d'opérations
23

Après une semaine stratosphérique, les startups françaises entament l’atterrissage… mais ne sont pas pressées de quitter les nuages. C’est donc une nouvelle semaine à plus de 100 millions d’euros qui a été enregistrée : 158,05 millions d’euros pour être exact, à peine un peu plus de la moitié des fonds levés la semaine passée si l’on veut vraiment être rabat-joie. Mais avec pas moins de 23 opérations annoncées, l’écosystème innovant français confirme son dynamisme.

Avec un tour de financement global de 50 millions de dollars (42,4 millions d’euros) dont la première tranche a été débloquée cette semaine, Quantum Surgical se classe logiquement en tête des levées les plus importantes. L’entreprise montpelliéraine a convaincu Ally Bridge Group de financer sa plateforme robotique de nouvelle génération dédiée au traitement mini-invasif du cancer du foie.

Derrière, on retrouve encore une entreprise du domaine médical, Enyo Pharma, qui a levé 40 millions d’euros auprès d’OrbiMed, Andera Partners et Bpifrance. Cette biotech lyonnaise développe de nouveaux types de médicaments pour soigner deux maladies du foie : l’hépatite B et le « Nash », notamment lié à la malbouffe.

Enfin, avec « seulement » 32 millions d’euros encaissés, la plateforme de financement des entreprises Lendix complète le podium. En plus d’Idinvest qui entre au capital, il faut noter l’arrivée de la branche française de l’assureur Allianz, qui se lance ainsi dans l’aventure Fintech.

Quantum Surgical
#Medtech
Ally Bridge Group
42,4M€
Enyo Pharma
#Biotech
OrbiMed, Andera Partners et Bpifrance
40M€
Lendix
#Fintech
Idinvest, Allianz France, la holding de la famille italienne De Benedetti, Partech, CNP Assurances, la Matmut, et la famille Decaux
32M€
PerfectStay
#Tourisme
Partech et Felix Capital
15M€
Amarenco
#Greentech
Eiffel Investment Group
5,3M€
Swapcard
#Événementiel
Investisseurs privés
4M€
Miimosa
#Fintech
Amundi, Phitrust Impact Investors, Crédit Agricole, InVivo, Weave
3M€
Invivox
#Edtech
ISAI et bpifrance
2,8M€
Digital District
#Vidéo
Entrepreneur Venture
2M€
eSport Management
#Gaming
bpifrance et investisseurs privés
2M€
Nanomakers
#Biotech
Omnes Capital
1,7M€
Peas and Love
#Agritech
Otium Brands
1,2M€
SportBak
#IoT
Paca Investissement, NetAngels, Jump Venture, Kapinno, Alumni Business Angels et bpifrance
1,2M€
it'smycar
#Adtech
SIDE Capital
1M€
Studapart
#Immobilier
ISAI, Notus Technologies, business angels
1M€
Carlili
#Mobilité
Business angels
800K€
Goalmap
#RH
Crédit Agricole Alpes-Provence (CAAP) Capital & Innovation, de business angels, Pfactory, bpifrance et Paca Emergence
750K€
Cabaïa
#Retail
Sigma Gestion
700K€
Serndip
#Dating
Business angels
580K€
Sinay
#Deeptech
NC
320K€
Businesscoot
#Martech
Business angels
300K€
Greenme
#Immobilier
VINCI Energies
NC
Sézane
#Retail
General Atlantic
NC

Au mois de mai, lève autant qu’il te plaît

C’est un mois de mai record – et de loin – qui vient de s’achever : pas moins de 504,15 millions d’euros ont été levés par les startups françaises ! À titre de comparaison, l’ancien record avait été établi au mois de septembre dernier, avec 433 millions d’euros levés. Et avec 60 opérations tout rond, l’écosystème retrouve la vigueur du début d’année qui s’était volatilisée au mois d’avril.

Ce chiffre est évidemment gonflé par la giga-levée de Voodoo (171 millions d’euros), qui cristallise à lui seul un tiers du montant total levé ce mois-ci ! Mais avec onze opérations à deux chiffres, dont deux supérieures à 30 millions d’euros (OpenClassrooms et Klaxoon), l’écosystème prouve qu’il ne se cache pas derrière quelques poids lourds, qui laisseraient exsangues les autres jeunes pousses. Au contraire : seules 11 opérations sur les 60 du mois n’ont pas dépassé le million d’euros, soit moins d’une sur cinq, preuve que même les tours de seed sont dopés par l’enthousiasme des investisseurs.

Côté secteurs, ce mois de mai a été atypique, alors que les technologies médicales et les Fintech tenaient jusqu’ici la dragée haute à leurs pairs. Les premières n’enregistrent que 3 levées, Medtech et Biotech confondues, et les secondes une seule. Seul le secteur RH maintient sa belle dynamique avec 4 opérations. Ce sont les secteurs de la Foodtech et des Greentech qui s’imposent ce mois-ci, avec 6 opérations chacun, distançant l’IoT qui revient également en grâce avec 4 opérations.

Autres actualités financières

  • Mercer rachète la startup EverBe
  • La jeune pousse Kadran est rachetée par EP
  • Superprof rachète l’Italien YouClassMe
  • OuiBus s’associe à KidyGo pour faire accompagner les jeunes enfants pendant les trajets
  • SnapCar s’associe à Revolut pour un paiement instantané des courses à ses chauffeurs
  • White Star Capital a bouclé un closing de 180 millions de dollars pour son deuxième véhicule d’investissement
  • Bpifrance, Siparex, Desjardins Capital et Exportation et Développement Canada lancent le Fonds Transatlantique doté de 75 millions d’euros

Dans quels projets investir ?

NOSC est une marque d’équipement sportif qui souhaite minimiser son impact environnemental et valoriser les savoir-faire français. La marque propose ainsi des vêtements techniques (tour de cou protégeant des UV et à séchage rapide, un t-shirt estival permettant la régulation thermique et un autre pour l’hiver à manches longues) biosourcés, en fibres naturelles ou recyclées. Tous les vêtements sont made in France. Objectif ? 8000 euros.

nitsn est une marque de mobilier, elle aussi made in France, et qui s’engage à reverser 10% du produit de ses ventes à des ONG partenaires, parmi lesquelles Ferus, Surfrider Foundation ou encore l’association Mécènes et Parrains d’abeilles. Dans le catalogue de la marque, on trouve aussi bien de petits meubles (fauteuils, repose-pieds) que des objets de décoration (patères, horloges, affiches…). Objectif ? 10 000 euros.

Par

Geraldine Russell

08 juin 2018 / 13H00
mis à jour le 08 juin 2018
Nos derniers articles

Fetch, le retour du phénix ?

Business
Par Jean-Charles Kurdali - 13H57jeudi 16 août 2018
Next

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge