Maddyness

Agricool lève 25 millions d’euros et recrute 200 personnes d’ici 2021

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Agricool lève 25 millions d’euros et recrute 200 personnes d’ici 2021

Pepper Pepper Pepper
13174 - on fire  |  
Comments
Par Iris Maignan - 04 décembre 2018 / 11H40

Agricool, producteur de fraises en containers, vient de lever 25 millions d'euros. La startup prévoit d'installer cinq nouveaux containers en région parisienne courant 2019.

En 2015, Guillaume Fourdinier et Gonzague Gru lançaient Agricool avec un objectif ambitieux : « nourrir la planète avec des fruits et des légumes qui ont du goût, cultivés sans pesticides et produits localement ». Leurs fraises, cultivées à la verticale, sans pesticides, dans des containers tempérés, et surtout en plein Paris, intriguent et attirent rapidement les investisseurs. D’un tour de « quelques centaines de milliers d’euros » bouclé auprès de The Family et Kima Ventures à sa création, la jeune pousse fait entrer, un an plus tard, Daphni, Henri Seydoux (Parrot) et Jean-Daniel Guyot, fondateur de Trainline, à son capital en 2016, au cours d’une levée de 4 millions d’euros. En 2017, c’est un troisième tour de 8 millions d’euros qui permettra à Jacques-Antoine Granjon et Thibaud Elzière d’entrer au capital d’Agricool.

12 millions d’euros en trois ans, qui auront permis à la startup composée de 60 personnes d’accélérer sa R&D, de multiplier par 50 le rendement, diviser par deux le prix de ses containers, mais aussi de tester plusieurs formes de distribution, de la livraison à la vente au container, en passant par la commercialisation en magasin, afin de trouver le modèle qui lui correspond le mieux. Rien que ça.

Mais la jeune pousse l’annonçait l’an dernier : une nouvelle augmentation de capital serait nécessaire pour industrialiser son projet. C’est désormais chose faite. Elle annonce aujourd’hui avoir bouclé un nouveau tour de table de 25 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques, d’une part, mais aussi de Danone Manifesto Ventures, bpifrance Large Venture, Antoine Arnault via Marbeuf Capital et Solomon Hykes.

L’opération, révélée ce matin dans Les Échos, devrait permettre à Agricool de déployer de nouveaux containers en région parisienne en 2019, puis de multiplier sa production par 100 en France et à Dubai (où elle est installée depuis quelques mois) d’ici 2021. Une ambition que la startup prévoit d’accompagner par le recrutement de près de 200 nouveaux talents dans les trois prochaines années. 

 

A lire aussi
Par

Iris Maignan

04 décembre 2018 / 11H40
mis à jour le 04 décembre 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge