Décryptage#MaddyMoney
13 septembre 2019

Semaine exceptionnelle pour les startups françaises avec plus de 200 millions d’euros levés

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 25 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 240 millions d’euros.

Montant
239,15
Nombre d’opérations
25
Tous les vendredis, l'actu financière des startups dans votre boîte mail

Vous pensiez que la rentrée des startups, la semaine dernière, était exceptionnelle ? Avec 146 millions d’euros, elle fait pourtant pâle figure à côté de ce qu’elles ont réservé pour cette deuxième semaine de septembre. Pas moins de 25 opérations pour rassembler la bagatelle de 239,15 millions d’euros ! Soit une meilleure performance que l’ensemble du mois de juillet (218 millions d’euros). Et en deux semaines, le total des fonds levés en septembre s’élève à plus de 380 millions d’euros, soit davantage que les mois de janvier (311 millions) et mai (312 millions) et presque équivalent à mars (383 millions). Et tout cela avec un tiers d’opérations en moins et en deux fois moins de temps…

Seule la semaine du 21 juin avait été meilleure que celle-ci à la fois en valeur (448 millions d’euros, dont 205 pour Meero) et en volume (26 opérations, un record). Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas une levée qui vient gonfler le montant final mais bien un groupe de tête de cinq entreprises qui ont bouclé des tours de table au-delà des 20 millions d’euros. L’early stage a, de son côté, été plutôt calme (trois levées seulement sous le million d’euros), tandis qu’avec 8 opérations, les séries A entre 2 et 5 millions d’euros ont été exceptionnellement dynamiques. Ce qui se reflète dans le ticket moyen de près de 10 millions d’euros, certes trois fois plus élevé que la médiane de 3,35 millions, mais loin des multiples 6, 8 voire 10 que l’on peut constater certaines semaines.

Jobteaser réalise la plus belle opération de la semaine avec 50 millions d’euros dans sa besace, apportés par Highland Europe, Alven, Idinvest Partners, Seventure Partners et Korelya Capital. La startup aura ainsi la possibilité de s’implanter solidement sur le marché européen, sur un segment pourtant particulièrement disputé. Lire notre article

La startup nantaise Akeneo rafle la deuxième place avec sa levée de 41 millions d’euros, la cinquième en six ans, qui doit lui permettre d’accélérer commercialement aux États-Unis. Lire notre article

Enfin, c’est une fois de plus une Biotech qui vient compléter le podium puisqu’Inotrem et ses 39 millions d’euros se classent troisième. La jeune pousse a convaincu Morningside Venture, Invus, Andera Partners, Sofinnova Partners et BiomedInvest. Lire notre article

Côté secteurs, les technologies médicales remportent la mise avec pas moins de quatre levées – deux Biotech, Inotrem et Ermium Therapeutics, et deux Medtech, Keranova et Urgence Docteurs – et plus de 60 millions d’euros rassemblés. À noter la très bonne performance des Adtech qui placent trois représentantes (BeOp, Adwanted et Bliink) dans le tableau, comme les Fintech (Spendesk, Trustpair et Helloprêt). Enfin, Nantes se distingue avec deux opérations, dont celle d’Akeneo.

Autres actualités financières

  • Les Français d’Amenitiz, startup basée en Espagne, ont levé 620 000 euros
  • LabelBox reprend son indépendance en rachetant les parts du groupe Lagardère Active
  • La plateforme Afrimarket est en liquidation judiciaire
  • La startup Travelaer est rachetée par Pros
  • Visiperf met la main sur Shoki
  • Medadom rachète Docadom

Dans quel projet investir ?

Prêt à Pousser conçoit et commercialise des potagers d’intérieur autonomes permettant de faire pousser facilement aromates, salades, petits légumes et fleurs directement dans sa cuisine. La startup veut ainsi offrir la possibilité à tous – en particulier aux urbains qui n’ont pas accès à la terre – d’auto-produire une partie de son alimentation. Objectif ? 500 000 euros.

Soutenir Prêt à Pousser