Actus#culture / médias
13 novembre 2020

Believe pourrait entrer en Bourse et valoir 2 milliards d’euros

Coup d'éclat pour Believe. Après sa sélection dans la première promotion du Next40 l'an dernier, l'entreprise spécialisée dans la distribution numérique de musique indépendante devrait franchir un nouveau cap en 2021 en entrant en Bourse. Une opération qui pourrait monter sa valorisation à 2 milliards d'euros.

Tout semble sourire à la startup Believe. Après son entrée dans le classement du Next40 fin 2019, elle recevait le Trophée des futurs licornes françaises. Un signe de bon augure qui, malgré la crise, pourrait devenir réalité.  L’entreprise s’apprête à passer un nouveau cap en 2021 en entrant en Bourse, selon Reuters. Grâce à cette opération, elle pourrait atteindre les 2 milliards d’euros de valorisation, de quoi ravir ses investisseurs — GP Bullhound, TCV, Ventech, XAnge

La scaleup française, lancée en 2005, avance discrètement mais sûrement dans l’écosystème musical français et mondial. Spécialisée dans l’accompagnement des artistes, Believe est aussi un label indépendant et un distributeur de musique qui commercialise et gère la promotion d’artistes sur des plateformes de téléchargement streaming et vidéo comme YouTube, Dailymotion, Spotify, Deezer, Amazon…

Après deux levées de fonds à 2 et 4 millions à ses débutes, elle réalisait un tour de table de 55 millions d’euros auprès de XAnge, Ventech et TCV en 2015. Mais depuis, aucune opération d’un montant aussi élevé n’avait été signalée. Selon les Echos, son chiffre d’affaires avoisinerait les 700 millions d’euros en 2019.

Believe entend profiter de l’engouement autour des valeurs technologiques, clairement portées par les confinements et la mise en place du télétravail dans de nombreuses entreprises, notamment aux États-Unis. Rappelons que l’entreprise dispose de 52 bureaux à l’étranger.

Même si le Nasdaq a accusé une petite baisse lors de l’annonce d’un vaccin par Pfizer, la startup française semble sereine sur son avenir. D’après Reuters, l’opération se prépare avec le concours de la banque Rothschild mais d’autres établissements pourraient également se joindre au projet. Malgré son siège social à Paris, Believe n’a pas encore indiqué si son introduction serait réalisée sur la Bourse parisienne ou new yorkaise.

L’annonce de cette future entrée en Bourse est un coup d’éclat qui fait écho aux déclaration de Benoist Grossmann, président de France Digitale, selon qui, « de nombreuses IPO sont déjà prévues pour 2021« . On connaît déjà un nom.