Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'03''
18 juin 2021
paysage
Jakob Körber

151 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s'écouler. 20 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 151 millions d'euros.

Montant
151,53M€
Nombre d’opérations
20
TOUS LES VENDREDIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les startups dont le siège social se trouve en France. Si tous les secteurs d’activité sont éligibles, seules les entreprises âgées de dix ans ou moins apparaissent.

Autres actualités financières

Huawei investit 8 millions d’euros dans Qwant. Le géant chinois des télécoms finance le moteur de recherche français en souscrivant des obligations convertibles émises par ce dernier. « Huawei aide Qwant à se déployer à l’échelle européenne pour l’ensemble des nouveaux smartphones de la marque qui seront mis sur le marché en France, Allemagne et Italie » , a indiqué un représentant de l’entreprise tricolore. Huawei et Qwant ont chacun des raisons de sceller un accord de ce type. En butte à l’hostilité des États-Unis, qui ont limité son accès aux technologies américaines, la marque au lotus n’a pas renoncé à séduire l’opinion et les autorités françaises. Qwant a, de son côté, d’importants besoins de financement. Le moteur de recherche dit indépendant n’a jamais réussi, au fil de sa croissance, à dégager des ressources commerciales suffisantes pour se rentabiliser.

Tractable lève 60 millions de dollars en série D. La startup, experte de l’IA au service des assureurs pour la gestion des sinistres et accidents, affirme ainsi devenir « la première licorne de vision par ordinateur au monde dans le secteur des services financiers ». Fondée aux États-Unis par deux Français et un Roumain, elle a pu compter sur le soutien d’Insight Partners et Georgian. Pour mémoire, ses produits permettent notamment aux utilisateurs et utilisatrices de soumettre des photos de leurs véhicules endommagés pour obtenir une évaluation instantanée des dommages. Ce nouvel investissement « permettra d’accélérer la croissance de Tractable en matière de gestion des sinistres et financera le développement de ses activités dans l’achat/vente de voitures d’occasion ainsi que dans la gestion des catastrophes naturelles » , a indiqué la startup dans un communiqué.

NamR réussit son introduction en Bourse. La startup de 45 salariés, spécialisée dans l’analyse et l’exploitation de données ouvertes sur le bâti et les territoires français, a levé 8 millions d’euros à la suite de son introduction sur Euronext Growth, la plateforme de transactions pour PME d’Euronext. L’offre a été sursouscrite 2,4 fois. À l’issue de l’opération, le flottant de NamR est de 20,9 % du capital de la société, avec une capitalisation boursière de 38,2 millions d’euros sur la base d’un prix d’action de 10,2 euros. Pour rappel, la première cotation a eu lieu le mardi 15 juin 2021.