Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'42''
1 septembre 2021
plage
Anelya Okapova

Les investissements en forte baisse en août, un mois fidèle à ses habitudes

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds du mois d'août qui vient de s'écouler. Au total, 10 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 76 millions d'euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Les investissements en forte baisse en août, un mois fidèle à ses habitudes
00:00 - 00:00
00:00
Montant
75,79M€
Nombre d’opérations
10
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Il casse la dynamique engagée depuis plusieurs mois. Le mois d’août a, comme attendu, été le moins prolifique de l’année en matière de levées de fonds. Les startups françaises de 10 ans ou moins ont réuni 75,79 millions d’euros ces quatre dernières semaines, selon nos calculs. S’il s’agit du premier mois en-deçà du milliard d’euros levé depuis mai, il faut cependant noter que le niveau des investissements a été relativement conséquent pour la saison estivale. En 2020, l’écosystème avait collecté 10 millions d’euros seulement. Mais, un an plus tôt, c’était déjà 75,85 millions. En ce qui concerne le nombre d’opérations, le plafond de verre persiste puisque 10 opérations ont été enregistrées en août – le seuil de la douzaine n’a jamais été franchi à cette période. C’est une configuration classique qu’on observe, sans étincelle ni déception, alors que des surprises étaient envisageables au vu du rythme des annonces jusqu’à la fin juillet. Le gage d’une rentrée chargée.

La MedTech connaît son pic en 2021

Toutes proportions gardées, du fait de la faiblesse du nombre d’opérations par rapport aux mois précédents, les quatre dernières semaines ont instauré une forme d’équilibre dans la répartition entre les levées les plus petites et les plus avancées. Au moins 4 amorçages ont été annoncés, ainsi que 2 séries A et une série C. Une seule levée dépasse les 10 millions d’euros, celle de Tissium (50 millions d’euros). Une somme qui offre à la MedTech le luxe de représenter exactement les deux tiers du montant total enregistré ce mois-ci. Le schéma n’est plus nouveau. Depuis quelques mois, les scaleups occupent la pôle position du fait de la maturation de l’écosystème. À noter les lancements réussis de la FinTech Shares ainsi que de la MarTech Modjo – avec 8,5 millions et 7 millions d’euros.

Six secteurs d’activité ont enregistré des opérations en août. La MedTech, à contre-temps des autres secteurs, a réalisé son meilleur mois de l’année en plein cœur de l’été avec 53,1 millions d’euros (+893 % sur un mois) – le tour de table de Tissium représente, à lui seul, la quasi-totalité de cette somme. Viennent alors la FinTech (9,415 millions, le secteur passe pour la première fois depuis janvier sous les 30 millions), la MarTech (7 millions, en-deçà de sa moyenne annuelle de 63 millions), l’énergie (3 millions, en léger retrait par rapport à sa moyenne annuelle de 19 millions) et l’e-commerce (2 millions, en retrait par rapport à sa moyenne annuelle de 43 millions). Si la catégorie de la culture et des médias a bien enregistré une opération, le montant de cette dernière n’a pas été communiqué. En nombre de tours de table, soit dit en passant, le classement ne change pas d’un iota – 3 pour la MedTech, 2 pour la FinTech et un pour chacun des autres secteurs mentionnés.

En ce qui concerne la répartition géographique sur le territoire national, l’hégémonie de la région-capitale se poursuit. L’Île-de-France a ainsi enregistré 8 des 10 opérations du mois. 4 d’entre elles ont eu lieu pour des entreprises basées à Paris. En matière de montants, même constat avec 73,79 millions d’euros pour l’Île-de-France – dont 63 millions rien que dans la Ville Lumière. Cela représente pas moins de 97 % de la somme totale levée en août, car l’opération annoncée en Auvergne-Rhône-Alpes s’élève à 2 millions et celle en Provence-Alpes-Côte-d’Azur n’a pas souhaité dévoiler le montant. La Bretagne, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie font chou blanc pour la première fois en 2021.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Les investissements en forte baisse en août, un mois fidèle à ses habitudes
00:00 - 00:00
00:00