Outils et conseils#fintech
Temps de lecture : 03'22''
25 octobre 2021

Les outils pour bien gérer votre argent même si vous n’en avez pas beaucoup

Grâce à quelques applications et services, gérer un budget, épargner et remplir sa feuille d'imposition vont devenir un jeu d'enfant, ou presque. Cette liste n'est pas exhaustive.

Article initialement publié le 15 septembre 202

Suivre ses comptes au quotidien

C’est la base : savoir combien vous avez sur votre compte, ce que vous dépensez et pour quoi, si vous allez finir le mois dans le rouge ou pas. Pour cela, la solution la plus pratique consiste d’abord à télécharger l’application de votre banque. En deux clics ou même une seule empreinte digitale, vous aurez accès au suivi de votre compte courant.

D’autres applications, plus complètes, vous permettent de mieux comprendre vos dépenses et d’anticiper votre gestion financière d’un mois à l’autre : Bankin ou Linxo sont les référents en la matière. Grâce à la catégorisation des dépenses, à des algorithmes de prévision du solde de fin de mois – en fonction des habitudes de dépenses – et à des explications claires sous forme de graphiques colorés, la vie de votre compte bancaire n’aura plus de secret pour vous.

Épargner facilement

De nombreuses applications se sont lancées sur ce segment ces dernières années, surfant sur la curiosité grandissante des Français et des Françaises pour la gestion de leur argent et de leur patrimoine. Certaines avec plus de succès que d’autres, comme en témoigne la fermeture de Bruno, fin 2020. Yeeld et BirdyCent restent, elles, opérationnelles. Elles fonctionnent sur le même principe : via différents mécanismes, comme l’arrondi à l’euro supérieur pour chaque dépense, ou la programmation d’une somme mensuelle à épargner, ces assistants financiers vous aident à mettre de l’argent de côté de façon claire et pédagogique. Un coup de pouce qui ne remplace pas une stratégie plus complète pour réaliser de grands projets mais qui reste efficace pour financer les petits coups de coeur du quotidien.

Évaluer l’impact de son épargne et de ses investissements

Fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents, prendre des douches plutôt que des bains et… investir de façon responsable. De plus en plus de Français ont le réflexe de demander à leur banque des comptes sur ce que leur argent finance. Grâce à RiftApp, développée par Lita, vous pouvez désormais en avoir une idée : il suffit d’entrer la liste de vos comptes (type et montant, ainsi que l’établissement bancaire qui les héberge – uniquement sur déclaration, sans avoir besoin de lier ses comptes bancaires à l’appli) pour que l’application brosse le paysage de votre impact. Votre argent finance-t-il plutôt des logements sociaux ou des PME ? Des sociétés industrielles ou des énergies renouvelables ? Et quelle empreinte environnementale votre patrimoine a-t-il ? RiftApp répond à toutes ces questions et vous indique des produits d’épargne et d’investissement qui répondent à vos préoccupations sociales et environnementales.

Débuter dans les cryptomonnaies

Beaucoup se rêvent crypto-millionnaires mais rechignent pourtant à se lancer dans l’achat de cryptomonnaies. Et pour cause : quand on débute, difficile de définir une stratégie qui résiste à la volatilité de ces actifs ! Pour vous aider à passer le cap, Botcrypto a imaginé un outil de bots qui, selon la stratégie d’investissement définie, vous alerte sur les opportunités à ne pas rater pour acheter telle ou telle cryptomonnaie et vous rassure en cas de plongeon brusque pour ne pas céder à la pression – et vendre sur un coup de tête au plus bas.

Optimiser sa fiscalité

Non, Maddyness ne vous incite pas à ouvrir un compte aux Caïmans : c’est illégal et ce serait autant d’argent en moins pour les entreprises françaises ! C’est pour ne pas recourir à ce genre d’extrémité que Tacotax présente une kyrielle de solutions pour investir tout en faisant baisser ses impôts, adaptées à votre profil. De l’investissement dans des entreprises aux dons aux associations, en passant par des achats immobiliers, chaque projet trouve son compte.

Et pour celles et ceux qui auraient – grâce à Botcrypto ? – passé le cap de l’investissement dans les cryptomonnaies, Coqonut ou Waltio pourront vous aider à y voir plus clair en matière de fiscalité de ce côté-là. À partir des transactions effectuées, les plateformes appliquent les règles édictées et évaluent la taxation à venir. De quoi dormir sereinement sur ses deux bitcoins.

Cet article fait partie d’une série sur l’indépendance financière. Retrouvez les autres articles du dossier :