Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 03'18''
5 novembre 2021
bureaux
Luca Nicoletti

L’Oréal, L’Occitane… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur : L’Oréal, L’Occitane, Orange et Unilabs.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
L’Oréal, L’Occitane… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00

L’Oréal s’appuie sur Isahit pour mieux connaître les consommateurs

Un accord a été signé entre L’Oréal et Isahit, qui ​est à l’origine d’une plateforme d’annotation de données pour l’IA, pour faciliter l’échange entre la startup et quatre entités différentes du groupe, ayant toutes leurs propres besoins métiers. Les partenaires ont mis au point des algorithmes à même de poser des diagnostics de peaux et recommander les produits adaptés, afin d’augmenter la conversion des ventes ainsi que de collecter de la donnée agrégée pour mieux connaître les consommateurs. L’Oréal faisait déjà appel, depuis 2019, à Isahit pour améliorer un algorithme de réalité augmentée devant permettre aux clients d’essayer le maquillage à distance. L’inclusion sociale par le numérique, un combat porté par Isahit, est aussi soutenue par L’Oréal, qui offre aux indépendantes travaillant pour la startup des modules d’e-learning pour monter en compétences. Une action que le groupe mène déjà auprès d’associations.

L’Occitane réduit son recours au plastique avec Jean Bouteille

L’Occitane a choisi la startup Jean Bouteille afin de développer une solution de fontaine permettant la distribution en vrac de tous types de produits, qu’ils soient visqueux ou bien pâteux. L’enseigne de cosmétiques souhaite permettre aux consommateurs de bénéficier d’alternatives au tout jetable. Jean Bouteille a adapté sa fontaine Gravity aux besoins des articles commercialisés par L’Occitane. De quoi développer des accroches bouteilles pour différents formats de contenants, créer des modules d’impression d’étiquettes multilingues ou différentes selon la législation, mais également intégrer un système d’assainissement. La marque française, présente dans 25 pays, affirme ainsi « prendre en compte les impacts des packagings sur la planète dans le développement » des produits. La solution lui permet d’aller au-delà du recyclage, en favorisant le réemploi et en « encourageant ses clients à s’engager en faveur d’une économie circulaire » . Ce partenariat doit, en effet, permettre à L’Occitane de réduire de 94% l’utilisation de plastique dans la fabrication de ses produits.

Orange renforce l’influence de ses dirigeants grâce à AmazingContent

Orange a retenu AmazingContent afin de gérer l’influence de dix membres de son top management sur les réseaux sociaux. La startup a mis à disposition de ces derniers son programme « Leader Advocacy » , qui a débouché sur 6 fois plus de publications et un taux d’engagement multiplié par 5,5. Par cette manoeuvre, Orange a pour ambition de fluidifier et numériser sa stratégie de communication en orchestrant l’influence de ses dirigeants. De quoi, à en croire l’entreprise, « diversifier sa prise de parole sur des thématiques clés telles que la 5G, le numérique, la banque mobile ou le financement de l’innovation » . Ainsi, les dirigeants d’Orange Ventures, Orange Bank ou Orange Cyberdefense ont été chargés de devenir des leaders d’opinion en s’appuyant sur une application sécurisée. À noter que sept d’entre eux étaient totalement absents des réseaux sociaux professionnels avant le début de cette collaboration. Leurs progrès ont été suivis par un coach via l’application : ces dirigeants ont été à l’origine de 500 publications en neuf mois sur LinkedIn et Twitter.

Unilabs développe la télé-expertise médicale avec Conex Santé

Unilabs a demandé à Conex Santé de déployer une plateforme de télé-expertise médicale pour permettre à ses biologistes de contacter plus facilement les médecins généralistes et les spécialistes. Le groupe de laboratoire d’analyses veut, avec le concours de la startup, pouvoir alerter d’autres professionnels de santé quand des résultats d’analyses médicales sont inquiétants ou encore faciliter la demande de devis. Son objectif est de décharger les biologistes qui perdent de nombreuses heures chaque semaine en joignant des médecins – généralistes comme spécialistes. Conex Santé permet d’organiser les échanges entre professionnels de santé à travers des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Ainsi, chaque professionnel de santé qui est actif sur la plateforme est intégré à une équipe d’experts de son territoire, pour une prise en charge du patient « plus pertinente et plus efficiente » , notent les partenaires dans un communiqué. Le dispositif devrait être généralisé sur tout le territoire en 2022. Pour mémoire, Unilabs s’était déjà équipé d’une plateforme d’interprétation des données médicales opérée par la startup marseillaise Kiro.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
L’Oréal, L’Occitane… Les 4 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00