Portfolio#medtech
Temps de lecture : 06'50''
23 novembre 2021
cancer solutions

15 solutions pour améliorer le quotidien des personnes atteintes d’un cancer

[INNOVER CONTRE LE CANCER 5/5] Si certains acteurs se concentrent sur le diagnostic ou le traitement du cancer, d'autres développent des produits et services pour soulager le quotidien des patients. Maddyness a sélectionné une liste non exhaustive de solutions pour les accompagner dans la maladie.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
15 solutions pour améliorer le quotidien des personnes atteintes d’un cancer
00:00 - 00:00
00:00

WeFight, l’assistant au quotidien

WeFight est une entreprise spécialisée dans le développement d’assistants virtuels, les « Vik », pour les patients malades et leurs proches. Ces applications ont pour mission de répondre aux questions et de rendre l’information simple et accessible aux personnes, à tout moment de leur parcours de soin, sur la base de données scientifiques et vérifiées. Si le premier assistant a été créé en octobre 2017 pour les femmes souffrant d’un cancer du sein, les solutions se sont depuis démultipliées, et proposent des accompagnements pour des pathologies ou maladies aussi différentes que l’asthme, la dépression, la migraine, le cancer des ovaires, de la prostate ou des poumons. L’outil est disponible 24h/24 et 7j/7, et sur Messenger, l’App Store et Google Play.

Cinesteam, des pansements anti-odeurs

Certains cancers provoquent des plaies tumorales malodorantes, ce qui rend le quotidien de certains patients encore plus pénible. Pour remédier à ce problème, Isabelle Fromantin, infirmière spécialiste en oncologie et autrice d’une thèse sur cette problématique, a développé un pansement nouvelle génération. En collaborant avec l’entreprise Cemag Care, l’ESPCI Paris et Chimie ParisTech, elle a créé « Cinesteam », un pansement contenant de la poudre de cannelle, pour dégager une odeur agréable, tout en retenant les composés malodorants qui se dégagent des plaies et traitements subis. 

Ozalys, les soins respectueux des peaux sensibilisées

Les femmes ayant un cancer du sein ont souvent la peau fragilisée par les traitements anticancéreux. Les différentes thérapies, dont le but est d’attaquer les cellules tumorales, s’en prennent aussi aux cellules saines et affectent la peau et les muqueuses. Conséquence : la naissance de douleurs physiques et morales quotidiennes, qui s’ajoutent à celles de la maladie. C’est pour cela qu’Isabelle Guyomarch a lancé en 2017 Ozalys, une gamme de soins destinées à ces femmes. Après trois ans de recherche, la marque propose différents produits qui lavent, apaisent et hydratent les zones sensibilisées grâce à des composants qui soulagent les effets secondaires. 

My Cancer Network accompagne le retour au travail 

S’ils sont suivis pendant les traitements, peu de patients sont ensuite accompagnés dans le retour à la vie normale. Développée dans l’Eure, l’application My Cancer Network permet de gérer ce vide post-thérapeutique et de centraliser une série d’informations pour les patients, leurs proches et les entreprises dans lesquelles ils reviennent au travail après la maladie. Car, s’il faut accompagner les personnes qui reprennent leurs habitudes au fur et à mesure, l’idée est aussi de donner des clés aux sociétés pour réintégrer au mieux les salariés à leur retour. 

Resilience accompagne le suivi du cancer du sein

Main dans la main avec le centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy, les entrepreneurs Céline Lazorthes et Jonathan Benhamou ont lancé l’application Resilience, dédiée aux personnes porteuses d’un cancer du sein. Cet outil est parti du constat que peu de personnes en rémission vont au bout du traitement d’hormonothérapie qui est prescrit pour éviter la récidive. En cause ? La série d’effets secondaires qu’il cause et leur prise en charge insuffisante. À travers un espace personnalisé pour chaque utilisateur et utilisatrice, Resilience propose aux patients de mesurer, mieux comprendre et apaiser ces symptômes en les informant par des articles de vulgarisation scientifique, des vidéos et des podcasts. Les contenus disponibles ont été élaborés par plus de 30 spécialistes reconnus. L’application est disponible sur l’AppStore et Google Play.

MyCharlotte, le programme d’accompagnement

Développée par le programme d’accompagnement MyCharlotte, pour les personnes atteintes de cancer, Bulle est une application de soins de support à distance pour améliorer leur qualité de vie. Cette solution a été créée au début de la crise sanitaire liée au Covid-19, pour pallier la fermeture temporaire des structures de soins oncologiques de support. Par visioconférence, l’outil propose des cours collectifs et des ateliers individuels pour les patients. Les utilisateurs et utilisatrices de l’application peuvent aussi bénéficier d’un suivi personnalisé par messagerie.

Moovcare, le détecteur de récidive

Auto-proclamée « thérapie numérique », Moovcare propose aux malades d’un cancer du poumon de répondre à un questionnaire hebdomadaire simple pour détecter une potentielle récidive ou complication au cours du suivi des patients. Catégorisé « dispositif médical de classe I », il a été l’objet d’essais cliniques qui ont démontré « une amélioration de la survie globale de 7,6 mois », peut-on lire sur leur site internet. En surveillant les symptômes de manière plus régulière, Moovcare alerte les équipes médicales compétentes dès les premiers signes d’anomalie détectés, pour enclencher une intervention rapide et maximiser les chances de réussites du traitement. 

Appli Chimio, le télésuivi à domicile

Développé par l’Institut Curie, Appli Chimio est un programme de télésuivi à domicile pour les patients en cours de traitement d’un cancer, que ce soit par la chimiothérapie ou voie médicamenteuse. Chaque jour, il est demandé au patient d’indiquer les effets secondaires dont il est victime, pour ensuite les faire évaluer de façon simple, d’en savoir la portée et de recevoir la conduite à tenir en conséquence.

Les Franjynes, pour habiller sa tête

La marque Les Franjyges propose une collection de fausses franges, de bandeaux, de turbans et de bonnets pour les personnes atteintes d’alopécie (perte totale des cheveux), notamment celles sous traitement de chimiothérapie, qui peut provoquer la perte des cheveux et causer d’importants troubles moraux. La marque développe aussi d’autres produits, comme des dos nus adaptés au mastectomies totales ou partielles.

Même Cosmetics, une gamme de soins naturels

Base protectrice pour les ongles, sérum revitalisant pour les cils et sourcils, crème pour le visage… Même Cosmetics est une gamme de dermo-cosmétiques d’origine naturelle pensée pour les personnes sous traitement contre le cancer, et adaptée à toutes et tous. Fabriqués à base d’ingrédients rigoureusement sélectionnés, les produits sont fabriqués en France, en collaboration avec les clients, et testés cliniquement auprès de personnes sous traitements anticancéreux. 

Garance, la lingerie pour les femmes opérées d’un cancer du sein

La marque de lingerie et maillots de bain Garance se concentre sur des clientes passées par l’épreuve du cancer du sein. Elle veut proposer des produits adaptés à une mastectomie, doux, sans armature ou baleine, et sans risque d’engendrer des douleurs à la poitrine. Les soutiens-gorges sont dotés d’une poche pouvant accueillir une prothèse mammaire pour les femmes qui attendent une reconstruction chirurgircale. La marque Les Monocyclettes propose aussi une lingerie adaptée, avec la possibilité par exemple d’avoir des soutiens-gorges « mono-bonnet ».

Rue du Colibri, des vêtements confortables et adaptés

Rue du Colibri est une marque française créée pour des femmes et des hommes touchés par le cancer et en parcours de soin. Elle propose une gamme de vêtements et d’accessoires qui veulent apporter confort et style aux patients. Les vêtements sont aussi designés pour faciliter la mise en place des soins par les patients. Les tissus utilisés sont naturels et certifiés Oeko-Tex. Chaque article est conçu avec des patients, des professionnels et en collaboration avec des stylistes.

Thess, le pilulier intelligent

Filiale de La Valériane, Thess développe depuis cinq ans un distributeur de médicaments intelligent. Après cinq ans de recherche et développement, le boitier connecté de cette entreprise montpelliéraine se donne pour objectif de simplifier et sécuriser la prise de traitements médicamenteux à domicile de patients atteints de maladies chroniques, et notamment de cancers. L’idée est de proposer une solution numérique de monitoring du traitement d’un patient en ambulatoire avec un dispositif de délivrance du médicament ajustable en temps réel à distance, selon les prescriptions paramétrées par le médecin. L’un des buts affichés : sécuriser les chimiothérapies orales à domicile, pour éviter tout risque de surdosage ou de complication.

Alex, le coach qui concilie maladie et travail 

Une personne sur trois perd ou quitte son emploi dans les deux ans après un diagnostic de cancer, selon la Ligue contre le cancer. C’est pour y remédier que la startup Wecare@Work a développé un coach numérique, Alex, pour accompagner les actifs malades. Ce programme aide les patients à mieux concilier leur parcours de soin et leur vie professionnelle, du moment de l’annonce jusqu’à la reprise du travail. Alex est aussi disponible pour les employeurs pour les aider à accompagner au mieux un salarié malade, mais aussi aux services de santé au travail et aux professionnels de santé.

Fake Hair Don’t Care, les perruques en cheveux naturels

Fondée en 2016, Fake Hair Don’t Care est une association dont la mission est de recueillir les dons de mèches afin de créer et revendre des perruques en cheveux naturels faites à la main en France. Le prix des perruques proposées est calculé en fonction du quotient familial de chaque personne. L’association propose aussi d’autres produits, comme une collection de turbans.

Retrouvez les autres articles du dossier consacré au cancer :

  1. Comment les algorithmes aident à endiguer le cancer
  2. Cancer : pourquoi les BioTech cherchent à remplacer la chimiothérapie
  3. Avec son vaccin, Transgene éduque le système à réagir aux cellules cancéreuses
  4. Employeurs, voici comment parler du sujet du cancer en entreprise
Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
15 solutions pour améliorer le quotidien des personnes atteintes d’un cancer
00:00 - 00:00
00:00