Actus#deeptech
13 avril 2022
Crédit : Unsplash

Audacia et Starburst lancent Expansion, leur fonds dédié à l’aérospatial

La société de capital-investissement Audacia et l'accélérateur spécialisé dans l'aéronautique Starburst annoncent le lancement d'un nouveau fonds d'investissement dédié aux secteurs de l'aérospatial et de la défense, qui devrait atteindre à terme 300 millions d'euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Audacia et Starburst lancent Expansion, leur fonds dédié à l’aérospatial
00:00 - 00:00
00:00

Ce fonds, Expansion, prévoit de lever dans un premier temps 100 millions d’euros d’ici à la fin de l’année 2022 et ambitionne ainsi de devenir le principal fonds privé européen dédié à ces secteurs stratégiques afin de « soutenir et financer des startups françaises et européennes » de la phase d’amorçage à la série B, qui doit permettre aux jeunes entreprises de décoller. À terme, son capital vise les 300 millions d’euros, comme nous l’a précédemment indiqué Christelle Astorg-Lépine, responsable du programme Blast chez Starburst, précisant qu’il s’agissait de « pallier les blocages qui demeurent à partir de la série B ».

Accélérer le développement de l’innovation

Expansion viendra « compléter les efforts publics mis en oeuvre actuellement en France et en Europe pour soutenir l’innovation ASD (industries aérospatiale et défense, NDLR) en provenance des startups » , ont précisé les deux entreprises dans un communiqué. « Le fonds Expansion accompagnera cette révolution qui contribuera à l’indispensable reconquête de notre souveraineté européenne » , a déclaré le président et fondateur d’Audacia, Charles Beigbeder, cité dans le communiqué. « Au-delà de notre attachement particulier à l’Europe, agir pour aider la  France et les pays de l’Union à rattraper leur retard était une nécessité » , a estimé de son côté François Chopard, fondateur et directeur général de Starburst, qui pointe le besoin d’avoir rapidement un micro-lanceur français ou européen.

Les thèmes prioritaires d’investissement qui seront ciblés sont :

  • les micro-lanceurs et constellations de satellites ;
  • l’exploitation des données spatiales et les services en orbite ;
  • l’aviation décarbonée ;
  • les nouvelles plateformes de mobilité aérienne urbaines et régionales ;
  • les technologies duales ayant des applications stratégiques pour la défense ;
  • toutes les technologies habilitantes de rupture qui alimentent l’innovation dans ces secteurs (nouveaux capteurs, nouveaux matériaux, équipements innovants, intelligence artificielle, etc.).

Un réseau de spécialistes

Sa gestion sera confiée à Sandra Budimir, co-fondatrice de Starburst, et Pierre-François Vilgrain, ancien cadre chez ArianeGroup et Airbus Defence & Space. Concrètement, il vise à apporter un soutien pour le développement de startups travaillant sur différents créneaux, des constellations de satellites à l’aviation décarbonée en passant par les technologies ayant des applications stratégiques dans la défense.

Le fonds prévoit également un comité stratégique qui comptera notamment Dirk Hoke, futur président du fabricant de drones à propulsion électrique Volocopter, et Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence Innovation Défense du ministère français des Armées.

Audacia apporte au fonds leur expérience en matière d’investissement dans la DeepTech depuis 2019 via Quantonation, ainsi que dans des startups du New Space en amorçage – HyPr Space, Share my Space & Zephalto – via son fonds Geodesic. De son côté, l’accélérateur Starburst compte plus de 5 000 startups pré-analysées et plus de 30 startups dans son programme d’accélération, dont une vingtaine dans Blast, un programme d’accélération qui accompagne les entrepreneurs et les chercheurs avec des partenaires de l’industrie et de la recherche de premier plan, détaille un communiqué de presse.

Second fonds dans la course

ll s’agit du second fonds dédié à l’aérospatial et à la défense créé en France après le lancement de Cosmicapital, doté d’ici fin 2022 de 70 millions d’euros, par la société de capital-risque Karista, en partenariat avec le Centre national d’études spatiales (Cnes) et Bpifrance. Dans les deux cas, l’objectif est de répondre aux besoins liés au développement rapide du New Space, l’industrie aérospatiale et de défense d’initiative privée, dont les entreprises les plus connues sont les américaines SpaceX et Blue Origin, fondées respectivement par Elon Musk et Jeff Bezos. Un troisième fonds dédié au New Space se construit également. En janvier 2022, Charles Beigbeder a, en effet, annoncé la création du fonds Geodesic.

Le marché spatial mondial, qui était de 350 milliards de dollars en 2016, devrait grimper à 1 100 milliards, voire 1 700 milliards de dollars à l’horizon 2040, selon diverses études. De quoi faire naître de belles opportunités, chez les entrepreneurs et susciter l’intérêt des investisseurs.

Article écrit par Maddyness, avec AFP
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Audacia et Starburst lancent Expansion, leur fonds dédié à l’aérospatial
00:00 - 00:00
00:00