Actus#energie
Temps de lecture : 02'32''
9 mai 2022
Lhyfe
© Lhyfe

Le producteur d’hydrogène vert Lhyfe lance son introduction en Bourse

Après trois levées de fonds ces 18 derniers mois, la startup nantaise a reçu l’approbation de l'Autorité des marchés financiers en vue de son introduction à la Bourse de Paris.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Le producteur d’hydrogène vert Lhyfe lance son introduction en Bourse
00:00 - 00:00
00:00

Considéré comme une solution énergétique prometteuse pour décarboner l’industrie et la mobilité, l’hydrogène suscite de plus en plus d’intérêt et d’investissements ces dernières années. Le gouvernement lui consacre notamment une enveloppe de 8 milliards d’euros dans son Plan France 2030, qui vise à développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir. Certaines startups s’emparent aussi du sujet : c’est le cas de Lhyfe, qui annonce ce lundi 9 mai 2022 avoir reçu l’approbation de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour son introduction à la Bourse de Paris.

Jusqu’au 19 mai, il sera donc possible pour les investisseurs d’acquérir les actions de la société nantaise, lors d’une offre à prix ouvert, même si l’entreprise indique estimer ses actions entre 8,75 et 11,75 euros. Pour cette augmentation de capital « d’environ 110 millions d’euros, pouvant être portée à un maximum d’environ 145,5 millions », 32 à 39 millions « ont déjà été sécurisés sous la forme d’engagements de souscription » , a indiqué Lhyfe dans son communiqué. « C’est avec ambition que nous lançons aujourd’hui notre introduction en Bourse », s’est réjoui le fondateur et PDG de Lhyfe Matthieu Guesné, saluant « une nouvelle étape historique » pour son entreprise.

Un processus « totalement décarboné »

Cette jeune pousse nantaise, créée en 2017, produit de l’hydrogène vert à partir d’électricité renouvelable. Pour s’assurer du caractère propre de celle-ci, la startup se connecte directement à la source d’énergie : photovoltaïque, géothermie, biogaz, éolien, etc. L’hydrogène est ensuite livré localement aux acteurs de la mobilité et aux industriels. Elle a pour but de « remplacer l’hydrogène gris, produit à partir d’énergies fossiles, par de l’hydrogène vert » grâce à son processus « totalement décarboné », a expliqué son patron, pour qui cette manœuvre constitue « l’une des clés de la transition énergétique ». La startup fait partie du Green20, le classement des startups GreenTech les plus prometteuses.

L’hydrogène ne rejette en effet que de la vapeur d’eau. Cette énergie est devenue un élément clé des plans de relance de l’économie à travers l’Europe, mais son poids climatique dépend de la façon dont il est extrait : seul l’hydrogène « vert », produit à partir d’électricité verte, est neutre ou proche de la neutralité carbone, car ne dépendant pas d’énergies fossiles pour sa production. « La demande d’hydrogène vert devrait significativement augmenter au cours des prochaines années », estime Matthieu Guesné, « et nous avons l’ambition de faire de Lhyfe l’un des leaders de la production d’hydrogène vert en Europe ». 

L’entreprise a inauguré en septembre 2021 son premier site de production industrielle d’hydrogène « vert » à partir d’énergie éolienne en Vendée. Au total, Lhyfe compte actuellement 82 employés et 93 projets on-shore à travers l’Europe, qui lui permettront en 2028 d’assurer une production de 4,8 GW, espère-t-elle.

Cette introduction en Bourse vient s’ajouter à trois précédentes levées de fonds de 76 millions d’euros au total, réalisées sous forme d’obligations convertibles, « dont environ 47,8 millions seront converties en actions au jour du règlement-livraison de l’introduction en Bourse », a précisé la société, portant à 193,3 millions d’euros le montant total d’augmentation de capital.

Article écrit par Maddyness, avec AFP
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Le producteur d’hydrogène vert Lhyfe lance son introduction en Bourse
00:00 - 00:00
00:00